9 Décembre : Nagarote – Managua : 38 km (7 000 km !)

Les pompiers nous avaient prévenus. Le week-end, ils ont souvent des interventions dues à l’alcool au volant… et cela n’a pas manqué ! Mais rien de grave et des pompiers si attentionnés qu’ils ont fait le maximum pour faire le moins de bruit possible lors des départs inopinés…

Nous les retrouvons au petit matin et avons certainement quelques heures de sommeil de plus qu’eux. Encore Bravo et Merci à ces généreuses personnes qui prennent tant soin de la population… tout en accueillant d’intrėpides cyclo-voyageurs.

Un peu de vent de face, quelques belles montées… le parcours est un peu plus exigeant que celui de ces derniers jours mais l’itinéraire qui passe près du lac Managua offre de superbes vues sur le Momontambo et Momontibito deux volcans qui, borde le lac pour le premier et constitue une île pour le second.

L’arrivée dans la chaleur et le trafic des faubourgs de Managua est moins glamour. Ça grimpe en pente douce sur plusieurs kilomètres et un bout de ferraille viendra causer une nouvelle crevaison. Décidemment cela fait deux crevaisons sur les 100 derniers kilomètres alors que nous en avions comptés le même nombre sur près de plus de 6 800.

Les mises en garde ont été nombreuses ces derniers jours pour ce contournement de Managua, ville réputée pour être l’une des plus dangereuses au Monde. Pas de téléphone ni d’appareil photo dans les mains, éviter les arrêts ainsi que les regroupements, ne jamais pédaler de nuit et… autant que possible passer le plus vite possible.

Nous avions vu sur « Ioverlander » qu’un couple de cyclovoyageurs conseillait un petit hôtel à l’entrée de Managua. Celui-ci contient notamment une cuisine partagée et une connection WiFi. De quoi nous préparer de bons petits plats sans avoir à sortir et donc s’exposer tout en préparant notre rencontre avec les collégiens cadurciens prévue demain matin. Nous serons ensuite en pleine forme pour cette étape semi-urbaine qui devrait pouvoir nous éloigner de la capitale Nicaraguayenne et nous rapprocher de Granada. Nous arrivons à destination au moment où nous franchissons notre 7 000 ème kilomètre !

Un temps scolaire et l’étude de la carte du Costa-Rica afin d’essayer d’imaginer le meilleur parcours possible au regard des imperatifs à venir occuperont une bonne partie de l’après-midi avant un repas au calme en famille et un petit film qui nous amène vers le sommeil.

Cet article a été publié dans Nicaragua. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour 9 Décembre : Nagarote – Managua : 38 km (7 000 km !)

  1. Anabel dit :

    Que ce serpent a l air d’être grand …..grrrrrr
    toujours de belles rencontres et beaucoup d’espoir dans l’humain ,
    Nous naissons tous gentils …quelques uns bifurquent …mais votre voyage confirme qu’à travers le monde l’Homme est quelqu’un de bien .
    Félicitations 7000 klm en vélo et seulement 4 crevaisons …chapeau.
    bises fraiches du Lot

    J'aime

  2. Alain de Cahors dit :

    Le Costa Rica le seul pays au monde à être désarmé.
    Si tous les autres pouvaient en faire autant…………………………
    Bonne route la VéloveFamilly et prenez bien soin de vous.

    J'aime

  3. Bravo pour les 7000 ! déjà ! Ok, c’est pas moi qui pédale… Merci pour tout ce partage qui nous rapproche (un peu) de votre quotidien.
    Bisous

    J'aime

  4. jef46 dit :

    Contournez bien! Pédaler bien et vite pour passer ce cap délicat… Naïa toujours rigolote même quand papa manque pas d’air. 🤪 Bigs Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s