5 Avril : Aéroport de Madrid – San Sebastian de los Reyes : 20 km (10 234 km)

Ce petit coin perdu au fond de l’aéroport de Madrid nous aura permis de dormir quelques heures avant de finaliser le chargement des sacoches.

Alors que nous manquons déjà de sommeil, nous faisons l’erreur de nous lever un peu trop tôt. Habitués depuis plusieurs mois à un jour qui se lève vers 5h30, nous avions oublié qu’ici il nous faudra attendre près de 8h00 du matin afin d’avoir une luminosité suffisante pour pouvoir partir.

Étonnamment, la sortie de l’aéroport se fait assez facilement. Il y a peu de circulation et nous trouvons assez rapidement un chemin de terre qui passe à travers champs , en bordure de l’aéroport. La vue est irréaliste, de vastes prairies traversées par cette route en terre et, juste au-dessus de nos têtes, une succession d’avions dans leur phase d’atterissage.

Tout serait fantastique s’ il ne faisait pas froid, très froid même ! Le choc thermique avec l’Asie du Sud-Est est violent. Il fait moins de 6° au compteur et le ressenti est encore bien plus bas, surtout pour Lalie et Esteban en position quasi-immobile. Nous ressortons toute la panoplie d’affaires chaudes qu’il nous reste, mais elle semble insuffisante. Heureusement, nous avons un nouvel échange affaires d’été/affaires d’hiver prévu demain. Pour couronner le tout, il commence à pleuvoir…

Le membre du réseau Warmshower qui nous accueille habite au Nord de l’aéroport dans un charmant petit village… situé sur une belle colline ! Une belle entrée en matière dans le relief espagnol bien bosselé qui nous attend ces prochains jours.

Tarek, notre hôte, est au travail mais nous sommes accueillis très chaleureusement par sa Maman. Elle nous ouvre leur superbe maison et nous installe dans deux chambres très confortables où nous pouvons nous réchauffer avant de repartir pour le centre de Madrid, en bus et métro cette fois-ci.

Nous sommes attendus pour le déjeuner par Victor, un cousin de la Maman de Christophe, et son épouse Maïté. Heureusement que le déjeuner est tardif en Espagne car il nous faudra près d’une heure trente de transports en commun pour arriver à destination.

Maïté nous a préparé un repas de Rois que nous dégustons après ces dernières 48 heures ponctuées de sandwich et de repas dans l’avion. Cela faisait 16 ans que nous n’avions pas vu Maïté et Victor. La dernière fois, c’était déjà avec nos vélos…

Leurs enfants viennent les voir demain et ils nous donnent donc rendez-vous pour un nouveau déjeuner en leur compagnie.

Nous remontons sur notre colline (plus facile en autobus !) et faisons la connaissance de Tarek. Un homme extraordinaire. Sa mère est Chilo-croate, son père est Syrien et lui est né en Espagne il y a 32 ans. Il parle un très bon français qu’il a notamment appris lors de l’année d’Erasmus qu’il a passée à Rouen. Il nous apprend à cuisiner un succulent plat Syrien à base d’agneau, d’aubergines et de riz. Un délice…

Tarek est à lui seul un beau résumé de l’accueil international que nous avons reçu partout sur notre chemin. Pas certains que les Syriens soient accueillis aussi chaleureusement par les étrangers que nous le sommes,, ce jour, dans cette belle maison…

Cet article a été publié dans Espagne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour 5 Avril : Aéroport de Madrid – San Sebastian de los Reyes : 20 km (10 234 km)

  1. jef46 dit :

    Froid en Espagne 😯 vous vous êtes trompés d’avion 😁 Allez courage « El sol está en el corazón de los españoles » (merci Google 🙃). Un accueil Syrien en Espagne… Décidément le monde est à l’abri dans vos histoires. Bigs Bisous ⛄🤪

    J'aime

  2. Raymonde Garcia dit :

    Pas froid aux jambes Christophe ? J’espère qu’il fera meilleur les jours à venir car en ce moment c’est pas top !
    Bon courage. Bisous

    J'aime

  3. BéA dit :

    Bonjour la velovefamily, que de péripéties pour rallier l’Europe 😉 Et oui, ici l’hiver se termine tout juste et les températures sont plus basses. Bonne route en Espagne. Bises à vous. BéA 😉

    J'aime

  4. SOURCES46 dit :

    Une remontée des températures est annoncée, courage. C’est quoi cet instrument? Bonne visite de la ville

    J'aime

  5. Enfin l’Europe c’est presque la fin du voyage. Les bonnes choses ont une fin. Mais ce n’est pas triste pour vous de savoir que cela se termine bientôt? Passerez-vous par Saint Lary Soulan pour franchir la frontière ? Si vous le faites je connais ayez une pensée ma famille . Bisous à la famille Caudrillier.

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s