10 Mars : Siem Reap : 14 km (9 754 km)

La nuit a été bonne et bien plus longue que ces derniers temps. Après avoir partagé le petit-déjeuner, nous reprenons nos vélos afin d’essayer de trouver un hôtel un peu moins excentré et y accueillir ainsi Didier et Isa qui partent, ce matin, en bus, de Phnom Penh en direction de Siem Reap.

Parmi les autres critères, en dehors de l’emplacement géographique, figurent, le prix bien entendu, mais également, si possible, une piscine afin de répondre à l’envie répétée des enfants et une cuisine pour satisfaire les parents qui veulent cuisiner des plats maison tout en mangeant à leur faim.

Autant dire qu’entre ces critères difficilement juxtaposables et notre naïveté liée à l’oubli du fonctionnement de ces grandes zones touristiques, le challenge était aussi complexe que de trouver du fromage dans un bol de riz.

Nous arpentons les rues du centre, nous aidant des sites internet de réservation en ligne et des applications GPS mais,  soit la piscine relève de la mare à l’eau croupier, soit l’air des chambres est difficilement respirable (à part si on adore le parfum « moisissures »), soit, le plus souvent, les prix ne sont pas adaptés à notre budget. Quant à la cuisine, nous laissons rapidement tomber, comprenant enfin que les touristes visitant la région n’ont guère envie de se faire à manger et que, sans demande, il n’y a forcément pas d’offre.

Nous virons dans tous les sens, arpentons les plus petites ruelles pour essayer de trouver un lieu intéressant et, à 13h30, alors que les enfants commencent à réclamer avec une insistance non dissimulée que nous mettions fin à cette chasse hôtelière, nous trouvons enfin un lieu sympathique où, le gérant voyant certainement notre état avancé de désolation, conscent à nous proposer une belle ristourne.

Ouf ! Il était temps, Didier et Isa arrivent dans moins d’une heure trente. Le temps de déjeuner, de faire quelques courses pour les petits-déjeuners matinaux qui nous attendent ces prochains jours et l’apéritif de retrouvailles de ce soir et voilà nos voyageurs Figeacois qui arrivent !

Déjà deux mois depuis les premières retrouvailles à Chiang Maï. Depuis, nous avons vécu un grand nombre d’aventures chacun de notre côté . Nous passerons une bonne partie de la fin d’après-midi immergés dans la piscine à nous en partager quelques-unes.

Nous poursuivons avec l’apéritif, avant de partir découvrir ensemble les marchés de nuit et les rues touristiques.

Nous affinons notre programme commun des prochains jours et convenons de partir dès demain matin, bien avant l’aube, à la découverte des temples d’Angkor… à vélo !

Cet article a été publié dans Cambodge. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 10 Mars : Siem Reap : 14 km (9 754 km)

  1. Alain de Cahors dit :

    (1ére photo) La toile d’araignée de fils électriques et autres téléphoniques est impressionnante.
    Bonnes retrouvailles, bons repas, bonnes baignades et à bientôt.

    J'aime

  2. Raymonde Garcia dit :

    Bonnes retrouvailles et bonnes découvertes ensemble !
    Bisous

    J'aime

  3. jef46 dit :

    Votre quête du Graal hôtelier enfin recomposée! Profitez bien de l’eau, de l’apéro 🤪, de la vie 🤙 Bigs Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s