5 Mars : Mlu Prey – Preah Vihear : 45 km (9 559 km)

La nuit sous les ventilateurs de la salle de classe a été des plus agréables. Nous nous levons avant le soleil afin d’être prêts à partir lors de l’arrivée des premiers élèves.

En rangeant nos affaires nous tombons sur… un petit scorpion qui court partout ! Mieux valait le voir ce matin celui-là, plutôt que la veille, sous peine de ne pas passer une aussi bonne nuit que celle que nous avons passée.

Naïa et Esteban se font une dernière partie de foot chaussés comme les locaux (donc pieds nus), puis nous assistons au lever des couleurs et au chant de l’hymne national. Nous saluons tous ces sympathiques adolescents et nous nourrissons de leurs si beaux sourires pour emmagasiner l’énergie nécessaire pour cette étape.

Sur la route nous croisons (souvent !), nous nous faisons doubler (parfois !) ou doublons (très rarement !) de drôles d’engins composés d’un moteur (type tracteur tondeuse) reliés à deux immenses barres servant de guidon et tractant une charette plus ou moins grande. C’est le taxi local, le moyen de transporter beaucoup de matériel ou, tout simplement, de se rendre dans les champs.

Nous arrivons dans les faubourgs de Preah Vihear et cherchons une connexion internet dont nous avons été sevrés depuis 3 jours. La famille Yoon, rencontrée à Strung Treng nous a envoyé un message pour nous proposer de nous arrêter chez elle lors de notre route vers Siem Reap. Nous leur répondons que nous ne sommes pas loin et, 10 minutes plus tard, nous voici accueillis dans cette chaleureuse famille. Les enfants reprennent leurs rôles de traducteurs et tout le monde se met en quatre afin que nous soyons le mieux possible.

Lilly prépare de délicieuses « fried noodles » que nous dégustons avec des baguettes. Un premier repas qui nous permet de faire plus ample connaissance avec cette famille d’origine Coréenne qui vit au Cambodge depuis déjà 6 ans.

En fin d’après-midi nous partons… faire du sport ! Tous les jours, Yoon et ses enfants vont  faire une ou deux heures de Basket sur le terrain d’une école située de l’autre côté de la ville. Les garçons pourront donc essayer l’avant du Pino avant que nous nous retrouvions pour un petit match international.

Ce soir, après un délicieux repas, nous regardons tous ensemble, en famille, un film sur écran géant. Une superbe réalisation espagnole (sous-titrée en coréen !) intitulée « Campeones » qui retrace la formidable épopée d’une équipe de basket en sport adapté. Nous savourons forcément cette histoire avec émotion…

Cet article a été publié dans Cambodge. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 5 Mars : Mlu Prey – Preah Vihear : 45 km (9 559 km)

  1. jef46 dit :

    Trop choux Naïa avec le pouce en l’air 🤩 quel beau trésor que ce tas de legos 🤪 encore une journée bien remplie! Du banc d’école au scorpion en passant par un tournoi international de basket pour finir au cinéma espagnol sous-titré en coréen 🤪😜 pour qui veut se dépayser 3615 Vélovefamily 🤙😎 Bigs Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Raymonde Garcia dit :

    Et toujours des rencontres plus ou moins sympa ! bonne continuation. Bisous

    J'aime

  3. Alice Ferreira dit :

    Encore de belles rencontres encore de beaux souvenirs et toujours de beaux sourires … Super !!!
    Le scorpion c est moins bien , mais il fera partie des souvenirs ..
    Bisous a tous !!

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s