2 Mars : une vingtaine de km après la frontière Cambodgienne – Stung Treng : 53 km (9 417 km)

6h30 : nous nous laissons surprendre par les premiers écoliers qui arrivent ! Les tentes ne sont pas encore rangées et les affaires sont dispersées. Branle-bas de combat, nous accelérons le rangement de notre campement en apprenons donc, en ce samedi, que les enfants, ici, vont à l’école 6 jours sur 7. Les petits le matin et les plus grands l’après-midi.

Nous saluons ces jeunes enfants et leurs professeurs et quittons cette école sur pilotis, insolite et joyeuse.

La route n’en a que le nom. C’est, en fait, une vaste piste composée majoritairement de terre dure qui prend la forme de tole ondulée. Le seul moyen d’échapper aux tremblements consiste à essayer de rouler au maximum sur les extérieurs mais ce sont alors les roues de la carriole qui débordent et qui ont tendance à s’ensabler. Si l’on rajoute à cela un bon vent de face et de longues lignes droites, tout est fait pour que notre vitesse chute et, sous les 8 km/h, les kilomètres deviennent vite interminables. De quoi commencer à affecter le moral du peloton qui a l’impression de faire du sur-place alors que la chaleur revient progressivement.

C’est une nouvelle rencontre qui nous permettra de retrouver un second souffle. D’abord parce que Yannick et Anne, deux cyclovoyageurs Belges, sont souriants et avenants, ensuite parce qu’ils nous annoncent que l’état de la route s’améliore dans notre direction. Yannick est à la retraite depuis un mois et, pour passer ce cap parfois délicat, ils ont décidé, avec son épouse, de partir faire une grande randonnée de 3 mois à vélo en Asie du Sud-Est. Après le Cambodge, ils remontent donc vers le Laos avant de bifurquer vers le Vietnam. Nous leur offrons les quelques Kips que nous avions encore au cas où , ainsi qu’une carte routière du Laos, offerte à Vientiane par Annie et Jean-Pierre.

Nous échangeons un bon moment puis leur laissons le vent favorable et partons enfin glisser sur l’asphalte…

Effectivement, la route s’améliore. Nous essayons de ne pas perdre trop de temps afin de ne pas subir un coup de chaud comme hier. Nous traversons un large pont sur le Sekong, un affluent du Mekong, et arrivons dans les faubourgs de Stung Treng. Nous prenons la direction du centre lorsque le chauffeur d’un 4×4 nous fait signe de nous arrêter. Il s’appelle Yoon et souhaite nous inviter à manger… les meilleurs hamburgers de la ville ! Autant dire qu’Esteban n’en croit toujours pas ses oreilles !

Nous le suivons et, quelques minutes plus tard, nous retrouvons à l’une des tables d’un restaurant spécialisé dans les hamburgers « haut de gamme ». Nous faisons la connaissance de la famille de Yoon déjà attablée. C’est justement en commençant à déguster ces délicieux hamburgers qu’ils ont repensé à cette famille voyageant à vélo avec des enfants qu’ils ont aperçue deux fois ce matin pour se rendre à la frontière du Laos et revenir. Le père a alors décidé de se mettre en quête de la VeLove Family pour l’inviter à se restaurer ! Il nous a retrouvé et nous voici donc avec Yoon, sa femme Lilly et leurs 3 enfants David, Isaac et Joseph. Ils commandent pour nous des portions énormes que nous n’avons plus l’habitude de manger et nous échangeons grâce à David, qui fait office de traducteur, ses parents maitrisant peu l’anglais. Ils vivent à Preah Vilhear, une ville située à mi-distance entre Stung Treng et Siem Reap et, de nationalité Coréenne, repassent plusieurs fois par an la frontière avec le Laos afin de faire prolonger leurs visas.

Ils doivent repartir rapidement mais nous laissent leur adresse afin que nous passions chez eux dans quelques jours.

La magie des rencontres nous nourrit donc, tant mentalement que physiquement !

Grâce à l’application Ioverlander nous trouvons une petite Guesthouse un peu excentrée de la ville qui nous propose une chambre pour 5… à 5 Dollars avec café, thé et bananes à volonté…

Un endroit parfait pour se poser après ces deux chaudes journées de vélo et faire un brin de lessive et quelques exercices scolaires.

Nous essayons de nous coucher de bonne heure afin de repartir dès le lever du jour demain matin. Nous partons sur la route de Siem Reap et des temples d’Angkor qui ne sont plus qu’à 350 km.

Cet article a été publié dans Cambodge, Laos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour 2 Mars : une vingtaine de km après la frontière Cambodgienne – Stung Treng : 53 km (9 417 km)

  1. maya 46 dit :

    Bonjour la velovefamily,malheureusement cette dernière photo ne fait pas rêver et ouvre les yeux sur ce que nous sommes incapable d éradiquer à ce jour.

    J'aime

  2. Raymonde Garcia dit :

    La magie des rencontres opère toujours ! Il est bien gros ce hamburger NaÏa ! Bel optimisme: »plus qu’à 350km » ! Bon courage. Bisous

    J'aime

  3. Coucou
    Je suis d’accord avec maya il y a des efforts de recyclage heureusement qu’il y a des gens gentils et de beaux paysages vos sourires font plaisir à voir bisoussssss

    J'aime

  4. jef46 dit :

    Comme maya l’avant dernière ne séduit pas, mais interpelle. Il y a urgence ! Bigs Bisous

    J'aime

  5. Alice Ferreira dit :

    Houla , l avant derniére photo pas top … Encore de belles rencontres , des bonnes tartines et de gros hamburger et tout ça fait une belle aventure !!!!
    Bisous

    J'aime

  6. Maminou dit :

    Votre voyage est fait de » très hauts » et beaux moments moments de partages, de rencontres, et de beautés de ce monde dont on ne se lasse pas de contempler … et il y a parfois des « très bas » et très tristes épisodes de corruption, et gâchis, abus sur la nature … tout cela, pour nous permettre de bien intégrer cette double consciences de ce qui DOIT être fait pour préserver, sauver ce qui est si beau ! Merci pour ces retours si parlants ! Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s