14 Février : Ban Kouamphavang – Paksé : 24 km (8 891 km)

Le jeu du Roi du silence s’impose pour ranger tout notre campement le plus discrètement possible et partir sur la pointe des pédales ! Il nous reste 15 km pour arriver à la gare routière. Nous les parcourerons à un bon rythme mais pas suffisamment pour prendre le premier bus, celui de 8h30. Dommage car c’était aussi le plus confortable. Pas de regrets finalement car ce bus, réservé principalement aux touristes ne possédait pas de galerie sur le toit pour embarquer nos vélos et la carriole.

Il reste deux bus qui vont à Paksé aujourd’hui. L’un à 10h30 et l’autre… à 23h00. Autant dire que nous sommes motivés pour prendre le premier. Nous débarrassons nos montures de toutes leurs sacoches et les montons (difficilement !) sur le toit. Christophe y remontera à toute vitesse lorsqu’il verra l’assistant du chauffeur attacher les vélos à partir des disques de frein et d’autres parties sensibles de nos fidèles deux roues.

Nous partons enfin pour 300 km… et plus de 7h00 de voyage. Notre St Valentin 2019 aura donc eu lieu principalement dans un bus. Et quel bus ! Pas d’amortisseurs, des sièges aussi confortables que des bancs en bois et des fenêtres brinquebalantes qui tiennent parfois uniquement grâce à du gros scotch.

Nous regrettons rapidement le confort de nos vélos. Ça secoue en continu et ne permet , ni de faire les exercices scolaires prévus (heureusement, pour réviser les tables de multiplication ou l’orthographe, l’oral suffit !) ni de travailler les prochains itinéraires envisageables, ni même d’écrire ou de dessiner.

Nous observons alors la vie du bus. Les marchands ambulants qui le prennent d’assaut à chaque ralentissement, la musique que personne n’écoute malgré un volume assourdissant et les discussions que tentent d’entamer certains passagers. Nous faisons justement la connaissance de Melissa, seule autre étrangère parmi les passagers, qui voyage pendant 3 mois en Asie du Sud-Est. Elle vient d’avoir un accident de scooter, en faisant la boucle près de Thakhek que nous venons de faire, et doit donc abandonner l’idée de faire le tour du plateau des Bolovens avec le même moyen de locomotion. En attendant, elle descend donc à Paksé pour réfléchir à la suite de son voyage.

17h45, le bus s’arrête dans une gare routière en pleine campagne. Le chauffeur nous confirme que les bus locaux s’arrêtent ici, à 7 km de Paksé alors que les bus touristiques poursuivent jusqu’au centre ville.

Jamais deux sans trois et, en effet, pour la troisième fin d’après-midi nous allons jouer au chat et à la souris avec le soleil. La course-poursuite est retardée par les dégâts supportés par nos vélos après plus de 7h00 de secousses. Le dérailleur du Pino rouge est bien tordu tandis que le frein arrière du Pino blanc… ne freine plus !

Nous faisons des rafistolages temporaires en attendant d’y voir plus clair et fonçons, aussi vite que nous le pouvons, vers Paksé. Il y a beaucoup de touristes, à cette époque de l’année et les guesthouses sont soit complètes, soit proposent des prix qui nous paraissent trop élevés (il faut toutefois relativiser car les prix des chambres sont entre 13 et 20 Euros au lieu des 5 à 7 Euros vus jusqu’à présent).

Nous trouvons enfin une grande chambre où nous pouvons tous nous installer et nous doucher avant d’aller se faire un petit restau dans cette ville très touristique.

Nous nous couchons en préparant l’arrivée de Nath, Bastien et Timėo qui devraient arriver, avec le bus de nuit, demain matin à 7h00 à Paksé.

Cet article a été publié dans Laos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 14 Février : Ban Kouamphavang – Paksé : 24 km (8 891 km)

  1. Raymonde Garcia dit :

    Lalie, future funambule ! Rigolo cette photo des moines, moinillons, masqués ou pas, au fond du bus ! Bonne nuit et bonnes retrouvailles !
    Bisous

    J'aime

  2. Lalie zip echasse, fabuleux…. Monks au fond du bus, génial… Bisous

    J'aime

  3. jef46 dit :

    Ils l’ont fait! Ils sont trop fort! Rejouer le salaire de la peur 🤪 Quel périple ! Superbe la photo de Lalie en équilibre 🤙Bigs Bisous

    J'aime

  4. Alice Ferreira dit :

    Lalie tu nous prépares un petit numero pour ton retour..,???? Aie aie aie , les transport en bus , meme pas peur !!!!
    Bisous a tous !!

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s