3 Février : Nong Khaï – Vientiane : 21 km (8 419 km)

Nous récupérons ce matin après la longue journée d’hier et avant de passer un nouveau poste frontalier (on n’ aime pas les frontières !).

L’oeil de Christophe a viré du rouge vif au rose et  blanchit même, c’est bon signe !

Deux kilomètres nous séparent de la frontière Thaïlandaise où un simple tampon sur nos passeports suffit pour s’élancer sur le pont de l’Amitié.

Du côté Laotien, cela s’avère un peu plus compliqué… mais on nous avait prévenu !

D’abord, il nous faut remplir cinq exemplaires d’interminables formulaires administratifs (on n’ aime vraiment pas les frontières !) dans lesquels il nous faut essayer d’expliquer que nous n’aurons pas d’adresse dans le pays puisque nous serons en itinérance à vélo.

Ensuite il nous faut faire la demande de visa. On nous demande 35 Dollars par personne puis 31 Dollars lorsque nous leur indiquons que le coût indiqué sur les documents officiels est de 30 Dollars. On nous fait alors remarquer un petit écriteau sur lequel est affiché une surtaxe de 1$ en cas de passage le week-end… et nous sommes Dimanche. Va donc pour la surtaxe mais lorsque nous espérons payer la taxe en Baths ou en Kips on nous indique que nous devons payer uniquement en Dollars. Au bout de quelques minutes de discussions, ils nous indiquent que nous pouvons payer en Baths ou en Kips mais pour un montant d’une valeur de 41 Dollars par personne. Un taux de change très capitaliste pour un pays sur lequel flottent de nombreux drapeaux communistes ! Et surtout une invitation à la corruption à laquelle nous ne souhaitons pas participer. Deux bureaux de change sont positionnés non loin du bureau des visas mais tous deux semblent être de mèche et refusent de changer nos Baths en Dollars pour payer les Visas. Ils nous indiquent qu’ils pourront nous changer nos Baths uniquement lorsque nous aurons nos visas. Il nous reste deux solutions :

  • que l’un d’entre nous reparte en Thaïlande et refasse tamponner son passeport pour rentrer dans le pays, trouve un bureau de change ouvert le dimanche, change des Baths pour 155 Dollars, refasse tamponner son passeport, puis revienne…
  • ou tenter notre arme secrète en envoyant nos 3 enfants et leurs plus beaux sourires tenter d’amadouer un employé de l’un des bureaux de change pour changer nos Baths en Dollars…

L’employé, désarçonné appelle son supérieur et… ça passe !

Nous revenons au guichet des visas, payons la somme officielle de 150 Dollars + les 5 Dollars de Week-End et retrouvons nos passeports tamponnės.

On n’aime vraiment vraiment pas les frontières ! Il est temps de rentrer dans le pays !

Nous remontons vers Vientiane où nous avons la chance d’être attendus .

Grâce à la grande et belle famille de la MSA, Louis, un Lotois qui a sa soeur et son beau-frère qui vivent 6 mois par an au Laos, nous a mis en contact et nous voici donc avec Annie et Jean-Pierre un couple de jeunes retraités qui nous réservent un accueil des plus chaleureux.

Un délicieux déjeuner maison et un premier aperçu XXL de cette belle ville de Vientiane nous attendent. De superbes temples, des monuments de toute beauté et Annie et Jean-Pierre qui nous guident avec beaucoup de bienveillance dans la connaissance de la culture laotienne. Nous voilà parfaitement sensibilisés à la magie de ce nouveau pays.

En fin d’après-midi, un de leurs amis, Van Tong, un franco-laotien, viendra nous rejoindre et nous échangerons tous ensemble avec grand plaisir sur les différences culturelles et leurs enrichissements reciproques.

Voilà une bien belle entrée en matière pour découvrir le 13ème pays de notre aventure.

Cet article a été publié dans Laos, Thaïlande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour 3 Février : Nong Khaï – Vientiane : 21 km (8 419 km)

  1. Françoise Gérard dit :

    Ah les frontières, remarquable le 1 de+ pour dimanche, sans doute pour payer des h sup aux douaniers !…et dire qu’ici certains  »votent » pour le Brexit.
    Vous voilà partis pour ce pays avec la découverte d’une autre culture, où semble t’il les sourires sont présents au quotidien….les vôtres s’y ajoutant, vous allez, je suis sûre faire de belles rencontres….
    Bises

    J'aime

  2. jef46 dit :

    Tristitude que cette espèce humaine qui ne peut s’empêcher d’être corrompue même dans de si beaux pays… Bigs Bisous 🤙

    J'aime

  3. Loulou et Maguy Moretti dit :

    L’exceptionnel non sourire de Valérie en dit long sur les tracasseries du passage de la frontière laotienne. Mais ce n’est, heureusement, qu’un bref épisode de ce beau et riche voyage. Bises à vous cinq.

    J'aime

  4. Alain de Cahors dit :

    L’innocence et le sourire des enfants: le meilleur pont. C’est encore prouvé.
    Oui, vraiment triste cette corruption galopante dans tous les pays et encore plus chez ceux qui se revendiquent à Gauche, j’ai honte….Ça a toujours existé depuis la nuit des temps mais aujourd’hui ça devient la norme, comme l’obsolescence programmée que vous avez subie et qui est une autre forme de corruption.

    Bonne route la VéLove Familly !

    J'aime

  5. Raymonde Garcia dit :

    Ah ces frontières ! heureusement, vous avez votre arme secrète, les enfants ! et ça marche… Bel à propos que ce cliché avec le coq. On a l’impression qu’il est là exprès et fait de la figuration !13ème pays et la boucle n’est pas encore bouclée… Toujours cette belle lumière dorée qui enveloppe et magnifie tout !
    Bonne continuation.
    Bisous

    J'aime

  6. Saunier agnes dit :

    Superbes les photos avec Annie et jean Pierre a Vientiane…je vois que vous avez visité les beaux temples de la ville..il est vrai que vous aviez deux guides précieux que sont ma soeur et mon beau frère…on vous a manqué de peu puisque nous sommes rentrés du Laos le 30 janvier..mais peut être vous verrons nous qd nous irons ds votre région faire une randonnée à vélo avec Annie et jean Pierre en juin…bonne continuation à vous…

    J'aime

  7. PRUNI Didier dit :

    Belle ville Ventiane, avez-vous noté que tous les noms des ministères sont encore marqués en Français?

    J'aime

    • velovefamily dit :

      Oui effectivement, la francophonie est encore bien présente à Ventiane et dans le reste du Laos. Nous sommes passés aujourd’hui dans un petit village avec son « bureau de poste » en français dans le texte. Certains anciens nous adressent également quelques mots en français.

      J'aime

  8. Annie et Jean Pierre Katz dit :

    Depuis des mois nous suivons vos aventures, vos découvertes, vos rencontres… et nous avons l’immense chance d’avoir partagé de bons moments empreints de générosité, de confiance, de rire et ainsi de faire un peu partie de votre belle randonnée!!!
    Belles balades et jolies rencontres au pays du million d’elephants.
    À bientôt au pays des cabécous😁

    J'aime

  9. Christophe avec sa barbe, cela lui change sans t’es mieux ! Ah ! les frontières et la corruption cela c’est de la bêtise des hommes. Il faudrait faire tomber les murs qui séparent les pays et être libre de passer d’un pays à un autre. Cela est un rêve j’espère qu’un jour cela sera une réalité.
    Bonne continuation.

    J'aime

  10. Maminou dit :

    effectivement les frontières ce n’est pas simple, où qu’elles soient ! C’est aussi ça l’aventure ! Par contre une fois franchie c’est toujours aussi magique en couleurs, découvertes d’autres cultures, partages … vous passez encore de merveilleux moments … super ! Gros bisous

    J'aime

  11. Mumu dit :

    Un petit goût de Cahors dans ce lointain Laos …Tchinas! 🍷🥂♥️

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s