21 Janvier : Ban Thung Phlo – Uttaradit : 66 km (7 854 km)

Les Moines sont aux petits soins avec nous et encore une fois ils insistent pour que nous prenions le petit-déjeuner qu’ils nous apportent. Cela ressemble à des tamales (du riz et une mixture épicée cuits dans une feuille de bananier) mais encore une fois ils y sont allés fort sur le lait concentré sucré. Nous raffolons pourtant de ce dernier mais avons du mal à l’avaler lorsqu’il accompagne un plat salé. Nous prenons donc notre temps… jusqu’au moment où les Moines nous quittent. Nous allons alors offrir discrètement ces mets salés-épicés-très sucrés à une personne qui semble vivre dans la rue.

Nous prenons la route avec l’objectif de rallier Uttaradit. Nous alternons entre une route assez chargée en véhicules mais roulante et plate et de petits chemins de campagne qui zigzaguent dans tous les sens mais nous offrent un peu de répit.

Nous retrouvons un peu d’Amérique centrale dans les paysages que nous traversons : des bananiers, des champs d’ananas et une culture intensive de la canne à sucre dont de gros camions chargés nous doublent en laissant derrière eux une odeur mêlée de gasoil et de caramel.

Nous nous accordons peu de pauses afin d’atteindre notre objectif et de pouvoir nous reposer demain. Les derniers kilomètres se font difficilement. A une quinzaine de kilomètres, nous enregistrons le premier rayon cassé du voyage. Histoire certainement de se dire que nous n’avons pas emporté l’important et lourd matériel de réparation nécessaire au changement de si petits objets pour rien.

Les freins du Pino rouge sont à bout et nous visons un magasin de vélo à l’entrée de la ville pour une oscultation plus en profondeur. Les patins de frein sont tellement usés que cela a commencé à faire travailler les pistons. Il était temps de les changer et d’utiliser notre dernière paire de patins de rechange. Des pièces qui selon notre velociste du jour ne se trouvent pas en Asie du Sud-est. Heureusement, nous allons pouvoir compter prochainement sur de nouvelles visites qui pourront nous en apporter. Tant qu’à y être, nous faisons le niveau des freins hydroliques du Pino rouge et prenons rendez-vous demain matin pour faire un check-up complet du Pino blanc.

Il est 15h30 et toute l’équipe est affamée. Après avoir mangé du riz blanc matin, midi et soir depuis presque trois jours nous ne rêvons que d’une chose : une bonne pizza. Nous serons même prêts à faire trois kilomètres supplémentaires pour transformer ce désir, qui peut sembler étrange, en réalité.

Une fois nos estomacs substantés nous nous mettons à la recherche d’un hébergement pour les deux prochaines nuits. Mais l’offre hôtelière semble restreinte à des hotels de luxe bien trop dispendieux pour notre budget. Nous parcourons la ville en long et en large jusqu’à trouver une offre intéressante (500 baths soit 18 € pour 4 couchages avec le petit-déjeuner inclus).

Nous profitons d’une douche chaude et d’un peu de repos pour recharger des batteries qui nous permettent de ressortir dîner en ville. Demain la consigne est : récupération ! Nous partirons ensuite, après-demain sur la route de la frontière Laotienne.

Cet article a été publié dans Thaïlande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 21 Janvier : Ban Thung Phlo – Uttaradit : 66 km (7 854 km)

  1. Raymonde Garcia dit :

    Journée de repos nécessaire, tant pour les organismes que pour le matériel ! Prenez bien soin de tout. Le lait concentré sucré a l’air d’être de mise pour accompagner tous les plats salés. Dur dur pour nos estomacs français ! Mais grâce à cela, vous faites des heureux ! J’espère qu’au Laos, ce ne sera pas le même régime ! Bisous

    J'aime

  2. jef46 dit :

    Réparation des pinos et des cyclovoyageurs comme Naïa qui adapte un ballon en coussin 🤪 ça pousse, une petite demoiselle dopée à l’air du monde …..et au lait concentré/sucré ! Courage 😝 et Bigs Bisous

    J'aime

  3. alice ferreira dit :

    Naia a trouvé un bon oreiller pour sa sieste , loin des tracas des réparations des pino …..!!!!! Bon courage , j espere que les voisins de chambre vous laisseront profiter d une bonne nuit de sommeil !!
    Bisous !

    J'aime

  4. Maminou dit :

    Naïa a toujours son petit ensemble je vois … la photo d’elle qui dort sur le ballon est magnifique … pas de photo de votre tête au petit déjeuner ? J’aurai adoré aussi, je le sens … Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s