19 Janvier : Tung Ton – Ban Maï : 48 km (7 718 km)

Nous avons passé la nuit entre la caverne d’Ali Baba et deux immenses kakemonos sur lesquels figurent le défunt Roi et la Reine. Ambiance surréaliste et apaisante. Au petit matin, après la prière des Moines, toutes les grand-mères du village semblent venir nous saluer. Les enfants dorment encore et sont étudiés sous toutes les coutures par ces mamies aux grands éclats de rire. Nous ne comprenons pas grand chose de ce qu’elles essayent de nous dire mais elles semblent stupéfaites par le fait que nous amenions trois enfants sur nos vélos. Pensent-elles que nous sommes des parents indignes ou d’intrépides voyageurs, nous ne le saurons jamais…

Le responsable des Moines arrive avec le petit-déjeuner. Encore une délicate attention que nous remercions avec nos quelques mots en langue Thaï. Quand nous ouvrons le sachet nous découvrons des roulés aux saucisses généreusement arrosés de lait concentré sucré. Disons que c’est… spécial ! Par politesse nous goutons puis, pour ne pas froisser notre hôte, regoutons… et ainsi de suite jusqu’à finir le paquet. Pas de doute, nous sommes bien calés et pouvons repartir !

De l’énergie il nous en faudra justement pour passer le col d’une quinzaine de kilomètres qui nous attend rapidement. Pour le passer, pas de petites routes mais la Highway et son bas – côté. Ça ne monte jamais très fort (maxi à 10 %) mais c’est long et peu agréable. En parcourant la descente bien pentue qui suit, nous nous sentirons tout de même chanceux d’avoir grimpé dans le bons sens.

Au bout d’une vingtaine de kilomètres, il nous faut faire un choix. L’objectif est de rallier Uttaradidt, dernière grande ville avant une vallée qui nous conduira aux portes du Laos… et du Mekong ! Nous avons le choix entre la route directe qui suit la Highway et qui rejoint Uttaradit au bout de 110 km ou de prendre une route plus au Sud qui passe principalement par des routes secondaires mais qui place Uttaradit à plus de 150 km. La réflexion est courte, nous choisissons rapidement la voie de la liberté qui nous vaudra une journée de plus à vélo mais surtout la joie de goûter à nouveau à ces chemins ruraux qui nous enchantent.

Dès les premiers kilomètres nous savons que nous avons fait le bon choix en pénétrant dans une immense forêt bordée de plantations d’héveas. Nous nous arrêtons pour regarder la sève couler dans de petites coupoles en plastique placées à la base des troncs. Du caoutchouc à l’état pur que découvrent avec étonnement les enfants.

Naïa profite de ces pistes en terre battue pour s’asseoir sur les genoux de sa grande soeur et rouler ainsi plusieurs kilomètres en s’émerveillant à chaque passage d’oiseaux ou de papillons. Un beau spectacle que de les voir échanger toutes les deux sur la beauté du Monde.

En milieu d’après-midi, nous arrivons dans une petite ville qui comprend quelques hôtels. Les jambes commencent à être lourdes et une nuit sur un bon matelas n’est pas pour déplaire aux plus jeunes. Une douche chaude permettra même de regagner un peu d’énergie pour une petite séance d’exercices scolaires. Les jambes et la tête sollicités, nous pouvons aller dîner avant d’aspirer à une bonne nuit de sommeil.

Cet article a été publié dans Thaïlande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 19 Janvier : Tung Ton – Ban Maï : 48 km (7 718 km)

  1. yves dit :

    Lecture du matin pour bien débuter la journée. Bonne route.😉

    J'aime

  2. jef46 dit :

    Entre piste, serpent, caoutchouc et verdure 🤙 super la dernière photo avec le vélo en 1er plan😉 Bigs Bisous la team Vélovefamily ขี่ดี 😜

    J'aime

  3. Lulu dit :

    La rétine des enfants et des parents doit regorger de couleurs !!
    Quelle belle aventure vous nous faites partager !
    Les souvenirs de ces paysages d’Asie resurgissent avec beaucoup d’émotion…Merci à Vélove family….Courage pour la route!

    J'aime

  4. Raymonde Garcia dit :

    Saucisses au lait concentré, c’est sûr, ça doit être spécial ! ça me rappelle les truites/mayo/sucre en poudre des hollandais !!!
    J’étais certaine que vous choisiriez cet itinéraire-là, même plus long mais combien plus plaisant.
    Merci pour toutes ces belles images, à demain… oui, on y a pris goût !
    Bisous et bonne route.

    J'aime

  5. alice ferreira dit :

    Encore de belles images , les papillons et le reste , par contre les serpents , bbooohhh j en ait des frissons rien que de voir la photo ….!!
    bisous a tous !

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s