18 Janvier : Hang Chat – Tung Ton : 53 km (7 670 km)

La pelouse a beau être confortable, elle se révèle extrêmement humide au petit matin. La nuit, elle a été bien fraîche et nous a amené à ressortir les duvets que nous n’avons pas utilisés depuis plusieurs semaines.

Nous prenons le temps de faire tout sécher, partageons le petit-déjeuner puis allons remercier nos hôtes policiers avant de reprendre la route.

Comme avant hier c’est dans un labyrinthe de petites routes rurales que nous progressons. Grâce à notre application GPS nous circulons sur de belles pistes cyclables, invisibles sur notre carte papier. Nous nous laissons porter par le guidage de Lalie et nous nourrissons du spectacle vivant qui nous entoure. De chaque côté de la route des rizières, des vaches et autant de petits oiseaux blancs , de jolis papillons et… des serpents ! … bien vivants ! L’un d’eux se fait dorer au soleil et, nous sentant arriver, se tend en notre direction avant de reculer et de s’enfoncer dans les fourrés. La scène a été si rapide que, concentrés sur une possible retraite, nous n’avons pas pris de clichés. Pendant un long moment aucun de nous n’a évoqué le souhait de dormir en pleine nature…

L’itinéraire nous conduit parfois sur de beaux chemins en terre qui restent carrossables et ne font que magnifier le paysage. Nous en profitons pour faire quelques clichés terrestres mais également aériens grâce au beau cadeau que nous a apporté le Père Noël.

Lors des repas nous apprenons un nouveau mot pour ne pas nous retrouver rapidement avec le palais en feu : « Mai Phet ». De petites gargottes situées aux abords des villages proposent des plats à base de riz ou de pâtes souvent accompagnés d’abats que nous déclinons poliment. La communication est parfois complexe mais après avoir tenté un « Mai Phet » sous diverses variations sonores nous arrivons désormais à obtenir des plats absorbables par nos papilles européennes.

Nous prolongeons un peu au-delà de l’objectif kilométrique que nous nous étions fixés afin d’être au plus prêt du col qui nous attend demain. La route s’élève puis retombe dans un paysage qui continue à nous émerveiller. Ce réseau secondaire du Nord de la Thaïlande est à conseiller à toute personne qui voudrait s’essayer au voyage à vélo à l’étranger. Une destination à la fois sûre et extrêmement dépaysante sans oublier l’extrême amabilité et générosité des Thaïlandais. Tout au long de la route, on nous offre de l’eau, du soda frais et des centaines de sourires. Alors que nous rentrerons, dans quelques mois, dans notre cher hexagone qui semble être devenu la patrie des grimaces, nous faisons le plein de ces beaux visages ensoleillés par des rictus naturels et contagieux. Le pays du sourire.

Nous atteignons un petit hameau dans lequel se trouve un magnifique temple aux couleurs éclatantes. Nous pénétrons dans son enceinte et allons solliciter un Moine afin de lui demander l’autorisation d’installer nos tentes dans la cour de cette maison de Bouddha. L’accord est immédiat. Le Moine nous installe au premier étage d’une terrasse ouverte avant de revenir nous chercher pour nous installer dans une immense pièce où sont entreposés toutes les statues, vases et autres objets en métaux précieux. Quelques minutes plus tard il revient pour nous offrir de l’eau et du lait chocolaté pour les enfants. Incroyable ! Esteban a aussitôt cette réflexion  » Dis Papa, en France personne n’aurait osé proposer à des étrangers de dormir dans un endroit comme celui-ci, n’est-ce pas ? ». Il y a des jours où nous aimerions emporter sur nos porte-bagages tous les français bercés par la peur de l’autre pour leur montrer les témoignages d’humanité qui nous sont offerts chaque jour. Ce soir encore ces Moines avec lesquels nous ne partageons pourtant pas la langue nous démontrent, une nouvelle fois, l’incarnation de cette phrase : l’étranger est un Ami que l’on ne connait pas encore…

Cet article a été publié dans Thaïlande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 18 Janvier : Hang Chat – Tung Ton : 53 km (7 670 km)

  1. Anabel dit :

    Vous êtes magnifique , haut en couleur et vos sourires et yeux qui pétillent font du bien a regarder !
    Oui, aimer, aider, accueillir, écouter, guider …  » l’étranger, l’Autre, l’inconnu… » n’est plus dans notre culture… ou moins dans l’actualité, ici c’est plutôt l’individualisme et la compétition au confort matériel qui a pris le dessus ! quel dommage, et quel gros travail il y a devant nous. Ca c’est un gros dossier à mettre sur la table…moins courir après un certain « luxe » et plus ouvrir son coeur et sa porte. Déjà commençons ou continuons a faire a petite dose comme le colibri.
    Merci pour ce beau partage de votre aventure et bonne continuation dans vos rencontres.

    J'aime

  2. Alain de Cahors dit :

    Je n’ai de cesse de le dire mais à vous lire ont sent les « Belles Personnes ».
    Quel plaisir de vous lire, de vous voir et de ce que vous inculquez à vos enfants. Vraiment.
    Bonne continuation et très bonne route dans le pays du sourire.

    J'aime

  3. See you soon , old fellows… kisses , kisses all of you !!

    J'aime

  4. alice ferreira dit :

    Namastey …..Mediter dans un temple comme celui la , un reve ..!!!! Merci pour ce nouveau pays que je découvre avec vous …!!!
    Bisous a tous !!

    J'aime

  5. jef46 dit :

    Qu’est-ce qui pend sous le séchoir ? De l’ail? Vous êtes mauvaises langues! Si vous passez par Bercy vous pourrez aussi dormir avec l’argenterie…. AH non! On me glisse à l’oreillette que vous pourrez dormir mais pas d’argenterie….les caisses sont vides 🤪😜🤗 Bigs Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s