15 Janvier : Chiang-Maï

Pour cette dernière matinée avant de reprendre nos vélos, nous appliquons la « slow life ». Petit-déjeuner gourmand pris avec Didier et Isa suivi de belles discussions avant d’enchaîner avec quelques travaux scolaires et la confection de bracelets.

Vers 12h30 nous repartons à la découverte de cette belle ville qu’est Chiang-Maï. Nous avons repéré un musée sur l’histoire du peuple Lanna, un ancien royaume asiatique centré sur Chiang-Maï, et sur la culture boudhiste. Les oeuvres exposées sont de toute beauté. Des boudhas sculptés dans de nombreuses matières (bois, bronze, pierre, or…), des étoffes et des scènes de vie de ce peuple extrêmement croyant. Tout est parfaitement mis en valeur et nous prenons beaucoup de plaisir à deambuler entre ces salles regorgeant d’objets magnifiques. Une fois de plus, nous pouvons constater que l’Homme, qui est capable d’actions destructrices par ailleurs, peut se révéler être un véritable génie alliant utilité et esthétique.

Nous poursuivons notre promenade urbaine en nous rendant à pied à l’un des grands marchés de la ville situé un peu à l’extérieur du centre. En fait ce n’est pas un grand marché mais un énorme marché, en grande partie couvert, qui nous attend. Comme dans les marchés sud-americains une zone est dédiée à la restauration. Nous déjeunons ainsi au milieu des locaux venus faire leurs achats.

Une zone entière est destinée aux tissus et produits de mercerie en tous genres. Autant dire, le paradis terrestre des couturières ! Les couleurs, les odeurs, l’agitation font de ces marchés des lieux toujours très dépaysants.

Nous rentrons à la Guesthouse pour un petit temps de repos et de rangement avant de nous retrouver pour le dîner. Demain nous repartons tous. Didier et Isa vers le Nord avant de rejoindre le Laos et le Viet-Nam puis de revenir vers le Cambodge. En ce qui nous concerne, nous prendrons une route plus au sud afin d’essayer de rallier Vientiane d’ici une quinzaine de jours et d’entamer ensuite notre descente le long du Mékong. Si tout va bien nous nous retrouverons tous au Cambodge, peut-être pour admirer ensemble les sublimes temples d’Angkor.

Cet article a été publié dans Thaïlande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour 15 Janvier : Chiang-Maï

  1. tardieu patricia dit :

    Coucou
    Superbes photos. Avez vous goûtés ses friandises? Vous avez l’air moins fatigués je vous embrasse tous

    J'aime

  2. Gérard MONTEIL dit :

    Bonjour tout le monde
    Très belles photos qui rappellent bien des souvenirs (…). Merci aussi pour vos sourires qui confirment votre plaisir d’être ensemble dans de si beaux décors;
    Bises a vous tous Gérard

    J'aime

  3. Raymonde Garcia dit :

    Waouh…. ce musée est magnifique ! je raffole moins des friandises (comme dit Patricia) en bocaux. Ce n’est qu’une question de goût !
    Bonne route. Gros bisous

    J'aime

  4. Lulu dit :

    Je ne savais pas que vous passiez à Vientiane, j’aurai pu vous donner un contact …L’Asie est un monde débordant de contrastes, de vues magnifiques et étranges !! C’est un lieu pour ceux qui ont conservé leur âme d’enfant ! Le sauvage va alimenter votre effort tonique qui est essentiel à votre vie de voyageurs !!! Bonne suite pour ce patchwork de paysages et de découvertes !! Gros bisous des bordelais, au cœur lotois Lucienne

    J'aime

  5. jef46 dit :

    De nouvelles lectures riches en découvertes pour vos followers ! Cool. On voyage on voyage. Bigs Bisous

    J'aime

  6. REY Jean Luc dit :

    Que de contrastes et de découvertes. Et toujours ce plaisir quasi quotidien de vous suivre et de voir que tout se passe comme vous voulez. Votre Road trip en Asie du Sud semble plein de nouvelles promesses. Mais s’il vous plait, prenez votre temps et rentrez le plus tard possible, histoire de profiter longtemps encore de vos histoires et de ces images qui donnent du baume au cœur… Have a nice trip.

    J'aime

  7. Laurence Allias dit :

    Miam ! de bonnes protéines dans les bocaux !

    J'aime

  8. maya 46 dit :

    Hey la Velovefamily avec les valeurs que vous défendez je vous verrai bien devenir entomophage. Cette pratique encore trop peu connue chez nous mérite que l’on on s’interroge sur nos habitudes alimentaires peut-être une solution pour préserver l’environnement. Allez croquer ces larves pleines de protéine. Bonne découverte.

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s