3 Janvier : San Lorenzo – Candelaria : 36 km (7 511 km)

Notre réveil ne se fait malheureusement pas chauffé par les premiers rayons du soleil mais sous une bruine qui remonte les nuages de la vallée vers les sommets. Malgré cela, notre lieu de bivouac reste bien agréable.

Jean-Pierre et Gustavo arrivent , alors que nous terminons le petit-déjeuner, pour capturer les premières images du jour.

Très vite nous retrouvons la montée, celle qui laisse peu de répit à nos fessiers et à nos mollets. Une montée parfois très abrupte au cours de laquelle quelques passages en poussant permettent d’alterner les muscles sollicités. Notre moyenne horaire est des plus basses. 5 km/h sur les deux premières heures ! Il est déjà 10h00 et il nous reste encore 40 km dont 30 de montée avant d’arriver chez Erman et Xinia qui nous ont généreusement invités ce soir.

A l’allure du jour, ces 30 premiers kilomètres nous prendraient encore 5 à 6 heures. Autant dire que cela semble de plus en plus impossible de rallier la fin de l’étape uniquement par nos propres moyens. Alors, bien que nous soyons filmés et que certains vont peut-être croire que nous le faisons régulièrement, nous décidons de faire du stop. Nous convenons toutefois de ne faire que 18 km en véhicule afin de finir la montée puis l’étape en vélo.

Peu de gros véhicules passent par cette route de montagne mais au bout d’une trentaine de minutes, un van sans sièges à l’arrière s’arrête et permet d’embarquer les deux vélos, la carriole, tous les bagages et Christophe. Valérie, les enfants et le cameraman prendront place dans un autre véhicule quelques minutes plus tard. Nous gagnons ainsi près de 4 heures en moins d’efforts soutenus en, à peine, 20 minutes de véhicule tout en faisant connaissance avec de très sympathiques chauffeurs.

Nous poursuivons et, dans l’ultime montée avant San Ramon, nous apercevons Erman, notre hôte du soir, qui, inquiet, est venu à notre rencontre. Il reste alors une quinzaine de kilomètres pour arriver. Il est 13h00 et nous commençons à avoir tous très faim. Nous convenons donc de nous arrêter sur la place principale de San Ramon pour déjeuner. Les enfants y trouvent de nombreux jeux pendant que nous dégustons l’aperitif apporté par Erman (on a même failli se boire une bière avant que des policiers viennent nous rappeler qu’il est interdit de consommer de l’alcool dans les parcs publics…). La pause ponctuée par quelques photos avec des touristes, sans doute attirés par la présence de la caméra, nous permet de souffler avant la dernière partie de l’étape.

Et il valait mieux se reposer car nous remontons très vite. Deux nouvelles heures d’efforts intenses. Une montée qui nous paraîtra interminable avant de plonger vers Candelaria où nous attendent Erman et Xinia. Ces derniers cultivent le café et nous proposent de ne pas trainer pour aller observer le processus lié à la confection du café dans une coopérative située non loin. Nous passerons alors un moment privilégié et merveilleux. Nous en apprendrons beaucoup sur le café. Toute la famille se régale et en prend plein les yeux.

La soirée se termine autour d’une belle tablée et de succulents mets préparés par Xinia. L’occasion également de debriefer avec Jean-Pierre et Gustavo sur cette nouvelle journée de tournage tout en préparant celle de demain qui devrait être notre ultime étape au Costa-Rica. Une étape courte car nous sommes attendus dans une petite ville voisine par la famille avec laquelle nous avons passé le nouvel an.

Même si, ce soir, l’écriture ne se fait plus que d’un oeil… c’est la Pura Vida !

Cet article a été publié dans Costa-Rica. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 3 Janvier : San Lorenzo – Candelaria : 36 km (7 511 km)

  1. jef46 dit :

    De sacrées journées bien remplies et riches en rebondissements! C’est la team Vélovefamily ! Bigs Bisous 😉

    J'aime

  2. alice ferreira dit :

    HHHuuummmm il me semble sentir l odeur du café jusqu ‘ici …!!!! Les anges gardiens sont toujours la au bon moment pour vous aider encore une fois ….
    Gros bisous a tous !

    J'aime

  3. Raymonde Garcia dit :

    J’ai une question: quand vous êtes sur vos vélos, comment se déplace le caméraman qui vous suit ?
    Merci encore pour ces belles images.
    Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s