Nicaragua, que du bonheur

Notre arrivée insolite en bateau à moteur sur une petite plage du Nicaragua faisait déjà de cette destination un souvenir inoubliable. Le déchargement des vélos sur une étendue de sable et le long d’un sol tapissé de crevettes roses… Une aventure dans l’aventure !

La petite péninsule de Potosi où nous sommes arrivés nous a plongés au coeur d’une région très rurale du Nicaragua. Nous sommes tout de suite tombés sous le charme de ces paysages très boisés et légèrement vallonnés, des troupeaux de zébus empruntant la même route que nous, des cavaliers de tout âge qui accompagnent ce bétail et des charrettes tractées par des chevaux ! Nous avons été surpris de la quantité de ces dernières dans tout le pays et sur toutes les routes ! Un moyen de transport et un outil de travail sans carburant qui reviendra peut être également sur les routes de nos campagnes… ?

Le Nicaragua nous a offert un superbe condensé de ce que l’on peut découvrir et déguster en Amérique centrale : du café, du cacao, des paysages verdoyants, des tas d’oiseaux extraordinaires, des volcans actifs, une population accueillante et chaleureuse… !

Nous espérons que ce pays va réussir à traverser les difficultés politiques qu’il connaît actuellement.

Si vous recherchez une belle et riche destination pour vos prochaines vacances : n’hésitez pas à partir à la découverte de ce beau pays. De notre côté, nous avons bien envie de revenir l’explorer plus amplement au cours d’une prochaine aventure…

Cet article a été publié dans Nicaragua. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Nicaragua, que du bonheur

  1. jef46 dit :

    Des charettes sur nos RD? Je vois déjà la tête du rédac chef d’autoplus 🤪 Bigs Bisous la team Vélovefamily 😎

    J'aime

  2. alice ferreira dit :

    Le hamac a l air solide……Pas encore revenus que vous partez déjà de repartir , ce doit etre vraiment très beau ..!!!!
    Bisous !

    J'aime

  3. Alain de Cahors dit :

    « Un moyen de transport et un outil de travail sans carburant qui reviendra peut être également sur les routes de nos campagnes… ? »
    Un vœux pieux comme j’ai pu le tester avec ma fidèle ânesse Noisette quand je faisais du fromage de chèvre sur les hauteurs de St Pierre Lafeuille il y a 40 ans…
    Tristement et malheureusement, nous ne sommes pas prêt à y revenir sauf un gros nettoyage.

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s