16 Novembre : Cuilapa – Ciudad de Guatemala, by bus

Les derniers sacs à trier que nous avions laissés hier, sont les plus longs à trier. Souvent composés de petits objets que nous avions laissés de côté lors du premier tri, ils interrogent à chaque fois… notre intuition ! Est-ce que nous aurons encore besoin d’une deuxième bouteille pour le réchaud? Garde-t-on les sous-vêtements techniques au cas où ? Prend-t-on le risque de renvoyer une partie du gros paquet de rayons que nous avions pris puisque jusqu’à présent nous n’en avons pas eu besoin ? Pas facile de savoir si demain nous aurons à regretter certains choix… Mais si tel était le cas nous arriverons bien à trouver des solutions.

Nous prenons la route pour Ciudad de Guatemala en fin de matinée dans l’un des grands bus scolaire américain recustomisé. Les premières minutes pour sortir de la ville auraient dû attirer notre attention. Le chauffeur commence par effectuer un signe de croix devant de petits panneaux affichés à l’entrée , rappelant que « Dieu est sa force ». Puis on nous lit deux versets de la bible avant que les accélérations du bus ne le fassent tellement trembler et virevolter à chaque virage qu’il ne reste plus qu’à espérer atteindre l’arrivée sans dommage. Nous en venons presque à être soulagés lorsque les premiers ralentissements interviennent et que nous nous trouvons enfin au repos dans les bouchons.

Ces journées de transition permettent également d’échanger avec les enfants sur le voyage, notre mode de vie actuel, leurs attentes au retour… Depuis plus de 6 mois nous avons la chance et le privilège de les voir évoluer chaque jour. Comme tous les enfants leur adaptabilité aux événements est quasi-naturelle et impressionne les adultes que nous sommes,  tentés de penser parfois plus au lendemain qu’à l’instant présent.

Nous sommes heureux lorsque nous les voyons exprimer leur émerveillement devant un paysage, extérioriser leur satisfaction devant un bon repas (même après deux jours de sandwichs) ou tout simplement faire part de leur joie de rencontrer de nouvelles personnes. Bien loin du monde virtuel dans lequel a tendance à nous enfermer la société actuelle ils nous donnent chaque jour des leçons de vie. Pour leur avenir, nous espérons bien entendu,  qu’ils arriveront à se débrouiller en Maths et en Français (matières sur lesquelles nous concentrons les travaux scolaires) mais nous souhaitons avant tout qu’ils apprennent quelque chose, ignoré par le système scolaire et professionnel français : l’expression du Bonheur et la satisfaction d’avoir ce que l’on a , sans espérer le reste à tout prix. À eux de compenser ce que le système va exiger d’eux : une école et surtout des études construites sur un mode élitiste où il faut avoir les meilleures notes pour réussir, un milieu professionnel souvent plus guidé par la recherche de biens matériels que par un bien être immatériel. Comme tous les parents, nous ne voulons pas forcément qu’ils soient les meilleurs, nous voulons simplement qu’ils soient heureux.

A eux de tracer leur route mais nous espérons que ce voyage, que ce qu’ils auront vu et vécu, participera à leur construction afin de replacer sans cesse les priorités dans le bon ordre.

Ce soir l’une des priorités est d’accueillir Nicole, Mina et Michel comme il se doit. Cela vaudra bien ces heures de route, une attente tardive à l’aéroport et un peu de retard avant de goûter à la chaleur des retrouvailles.

Cet article a été publié dans Guatemala. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour 16 Novembre : Cuilapa – Ciudad de Guatemala, by bus

  1. Mumu dit :

    Trop contente pour vous que vous soyez réunis.
    Plein de gros bisous, je vous aime très fort.
    Hasta la vista mia fantastica familia😍😙😙😙😙😙😙😙😙
    Trop mimi Naia et son Papimoustache.

    J'aime

  2. Peio dit :

    Gros bisous à tous les huit , j’ai trop envie d’être avec vous. 😗😙😘😚😘😗😙😚🌷🌼🌻🌺🥂🥂🥂🏅🥇🥈🥉🏆⚽️🏊‍♂️🏊‍♂️🏊‍♀️🏊‍♀️🏊‍♀️🚴‍♂️🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♀️🌎🌋🛬🌙🌚🌟🌠☄🌞🌞🌈🌈🌂🌨🌨🌧🌦🌈🌈🌈

    J'aime

  3. Casa dit :

    Ça va vous booster encore plus 😍 profitez bien de ces moments

    J'aime

  4. SELMA dit :

    Coucou ma Véloves vous aller bien hate de revoir trop sinpa ce que vous avez fait.😘😘😘😘😘😘😘😘😘😘😘😘😘😘😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😗😀😀😀😀😀😀🤗🤗🤗🤗🤗🤗😹😹😹😹😹😹😹😹

    J'aime

  5. Dossena dit :

    Quel bel accueil.!!!Super de vous voir tous si heureux. bisous à tous

    J'aime

  6. Clarinette à bicyclette dit :

    Ce compte-rendu est très « émotionnant » le mot n’existe pas en français mais dans mon dictionnaire personel oui … ça crée des petits mottons dans le gorgoton..

    J'aime

    • elisa dit :

      Magnifique compte rendu , oui je suis d’accord , vos enfants auront engrangé des richesses d’esprit non quantifiables ; qui vont leur permettre d’affronter notre vie différemment ; bravo pour ce beau voyage ;belles retrouvailles

      J'aime

  7. Famille Delsahut dit :

    Quelle belle surprise et quelle émotion vous nous transmettez à travers ces photos.
    Profitez du bonheur et de ces instants magiques.
    Bises à tous les 8

    J'aime

  8. jef46 dit :

    Belles retrouvailles. Un point logistique et une dose de familycocooning! Profitez bien. N’ayez crainte pour l’avenir des enfants. Ce voyage leur servira de fondations indestructibles qui feront d’eux des citoyens engagés et libres de tout dictact médiatique. Big Up à Vélovefamily. Bigs Bisous 🤙

    J'aime

  9. yves dit :

    Si j étais président… Je decreterais une année de tour du monde a velo pour retrouver les vraies valeurs avant de se lancer dans la.vie active et,
    Au début de la retraite pour apprécier à sa juste valeur le chemin de la vie.
    Mais je ne suis pas président…
    Bel exemple que votre parcours avec des temps pour goûter le temps.

    Aimé par 1 personne

  10. Chellet Michel dit :

    Le voyage intérieur est infini. Il s’édifie à la mesure des rencontres, des difficultés,et de la joie. Les enfants apprennent et s’adaptent… c’est la définition même de l’intelligence. Ils espéreront, j’en suis sûr, ce qui ne leur manquera pas. Bravo. Chaque jour vous nous ramenez à l’essentiel : Avoir le courage de tutoyer, simplement, ce qui nous semble impossible. Merci. Je vous embrasse. Michel

    J'aime

  11. Un énorme bonjour à tous… Plein de bises

    J'aime

  12. Raymonde Garcia dit :

    Nul doutes sur l’avenir de vos enfants ! Ils ont de solides fondations… Profitez un max de vos retrouvailles familiales. Je vous envie…
    Moult bisous à tous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s