3 Novembre : Tikal !

Les jambes sont encore un peu lourdes de la longue journée de vélo d’hier, mais tout le monde est impatient de découvrir Tikal. Nous prenons un « collectivo » (mini-bus) pour rejoindre le site situé à une petite trentaine de kilomètres. Dans le véhicule, nous faisons connaissance avec un groupe de Chiliens et d’Argentins. Ils ont pris un guide et nous en profitons donc pour nous joindre à eux.

Edin, le guide, est un précieux atout pour visiter le site. Il connait, bien entendu, l’histoire et la culture Maya mais nous apporte également un grand nombre d’informations sur la faune et la flore extrêmement riches que l’on peut trouver dans ce parc classé à l’UNESCO.

Ce qui est magique en visitant Tikal , c’est de passer à côté de collines qui sont en fait des monuments Maya encore recouverts par la végétation. Moins de 20 % du site est visible à ce jour, le reste étant encore masqué par la terre et les arbres. Il flotte donc, comme une ambiance exploratrice qui fait tomber en admiration devant les temples et pyramides déjà mis en valeur. Ce site Maya a été construit entre – 500 avant JC et 800 après JC et il est impressionnant de voir comment l’Homme est capable d’édifier de véritables merveilles. Tikal a été abandonné brusquement avec le déclin rapide de la civilisation Maya. Des changements climatiques (déjà !) auraient créé des tensions et provoqué des conflits politiques mués en guerres intestines (déjà !) et auraient engendré l’affaiblissement puis la disparition de cette civilisation qui maîtrisait pourtant tant de sciences (tient, tient !). L’astronomie (les temples sont placés pour être dans lignée du soleil lors des équinoxes), la gestion de l’eau (avec un système d’irrigation et des citernes naturelles), l’architecture (ces blocs de pierre assemblés parfaitement alors qu’ils pèsent souvent plusieurs tonnes, chacun sont de véritables merveilles), l’agriculture, la médecine… sont autant de témoignages de la richesse de l’humanité.

Les sommets de plusieurs temples sont accessibles (moyennant  de monter quelques centaines de marches… mais ça en vaut la peine !) et permettent d’avoir une vision à 360 ° du panorama. Entre chaque monument, Edin nous montre ici un toucan, là des singes araignées ou nous enseigne quelques vertus thérapeutiques de plantes situées en bordure de notre chemin.

Une visite dense et éminemment instructive dont les enfants profitent pleinement.

En rentrant, il est déjà temps de préparer nos affaires afin de reprendre la route demain et de repartir sur le chemin du Monde à la découverte d’autres merveilles.

Cet article a été publié dans Belize. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour 3 Novembre : Tikal !

  1. f.vandermesse dit :

    Faune, flore, architecture ..Quelle richesse!
    L’évolution et le déclin de la civilisation Maya sont une invitation à lire et à analyser nôtre actualité au filtre de leur histoire.
    Merci.

    J'aime

  2. jef46 dit :

    Couleurs éclatantes et enseignements riches pour les enfants de la team Vélovefamily. Et toutes ces marches… heureusement des temples et pas des maisons sauf à avoir la foi journalière 😨. Bigs Bisous

    J'aime

  3. Gaelle dit :

    ❤ ❤ ❤

    J'aime

  4. TURMO, Jean-Claude dit :

    Bonjour la Famille,
    Christophe, lors de la visite de ces temples Maya, est-ce que le guide a donné des précisions quant à l’édification de ces monuments (la façon dont pouvaient opérer ces hommes pour « hisser » et assembler les blocs de roche)? C’est sûrement la même technique, peut-être moins élaborée, que pour la construction des pyramides.
    N’avez-vous pas rencontré de « problèmes » au-travers de vos déplacements en absorbant l’eau courante sachant que le système d’épuration est calqué sur le mode de vie de cette population fort sympathique?
    Bien amicalement
    JC

    J'aime

    • velovefamily dit :

      Bonjour Jean-Claude,

      Ces constructions sont d’autant plus impressionnantes que les Mayas n’utilisaient pas la roue. Ils faisaient glisser les blocs de pierre sur des rondins de boisnet étaient très nombreux. Surement donc comme les Pyramides.
      Vu la taille des blocs de pierre et leur hauteur c’est extrêmement impressionnant.
      Nous evitons de boire l’eau courante ou nous la filtrons. D’ailleurs dans beaucoup d’endroits même la population locale ne la boit pas. Ce qui est incroyable c’est le poid de la World company : Coca-Cola qui a reussi à ce que ses boissons (coca, sprite, fanta…) soit vendue moins cher que l’eau… Pas forcement bon à long terme pour la santé !
      On t’embrasse,

      La VeLove Family

      J'aime

  5. Maminou dit :

    Nous avons hâte d’aller visiter ces lieux chargés d’histoire … ça à l’air vraiment magnifique wouhha Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s