29 Octobre : Belize City – La Democracia : 54 km (5 673 km)

Les conditions météorologiques ne sont pas des plus favorables pour Belize City et nous constatons que, plus nous nous éloignons de la côte, plus les risques de fortes précipitations sont faibles. Nous tentons donc notre chance et partons avant la première averse en direction de Belmopan.

Après ces quelques jours de pause, nous sommes heureux de reprendre nos vélos. Les endorphines commençaient à bouillir en nous et nos montures portant notre vie nomade semblent nous protéger des sollicitations à répétition que nous avons pu connaître dans le centre de Belize City. Les mêmes qui nous réclamaient hier quelques dollars nous souhaitent aujourd’hui bon voyage et bonne chance… Il suffit parfois de peu pour que les regards changent…

Nous nous enfonçons progressivement dans les terres, échappons à la pluie et aux fortes chaleurs. Au bout de quelques Miles (ou kilomètres), Lincoln nous double sur son vélo sans vitesse. Il revient du travail (il est maçon) et parcourt tous les jours la trentaine de kilomètres qui sépare son domicile de son lieu de travail : trente kilomètres aller et trente kilomètres retour ! Respect !

Nous parcourons ensemble une quinzaine de kilomètres en parlant puis, à l’approche d’une averse, nous arrêtons chez une de ses belles-soeurs qui tient une petite épicerie. Nous achetons de quoi partager un pique-nique et nous installons autour d’une table à l’abri. Pour agrémenter le repas, Lincoln fera tomber quelques noix de cocos qui viendront étancher notre soif et nous offrir un dessert gélatineux fait de leurs tendres chairs.

Nous repartons pour une quinzaine de kilomètres et nous arrêtons au Zoo de Belize. Nous ne sommes pourtant plus très fans de Zoo mais celui-ci nous a été recommandé par les « Chamavélo ». Et ils ont eu raison ! Contrairement à ceux que l’on peut rencontrer en Europe, ce Zoo ne présente que des espèces locales. Les specimens ont pour la plupart étaient recueillis, blessés et ont ensuite été soignés au sein de cet espace. Les messages sur la préservation de la faune et la flore du Belize sont nombreux dans le parc très engagé dans la préservation des espèces. Ici, les animaux continuent à évoluer dans leur milieu naturel avec leur climat d’origine.

Pour nous, tous ces animaux nous paraissent des plus exotiques et les enfants courent d’un panneau d’explication à l’autre, apprenant ainsi quelques mots d’anglais supplémentaires devant chaque animal. Quand la motivation est là…

La nuit n’est pas très loin et nous essayons de rejoindre le prochain village marqué sur nos cartes… Nous ne trouverons pas de village mais uniquement quelques fermes. Nous demandons au propriétaire de l’une d’elles, un Americain de l’Ohio , si nous pouvons planter nos tentes. Il nous invite à nous installer à la place de son tracteur, sous un abri qui nous protégera de la pluie annoncée cette nuit.

Une famille Guatémaltèque qui s’occupe de l’entretien de la propriété, nous invite à partager un moment fort agréable au sein de leur modeste demeure et insiste pour que nous repartions avec un gros sac rempli de bananes et d’oranges de la propriété.

Nous dînons devant notre campement avant de regagner nos tentes bercés d’odeur de gasoil et entourés de nombreux outillages agricoles. Une nouvelle nuit insolite !

Cet article a été publié dans Belize. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 29 Octobre : Belize City – La Democracia : 54 km (5 673 km)

  1. jef46 dit :

    Sympa la dernière photo! Vous trouvez toujours des âmes charitables pour prendre soin de la caravane. Je découvre ce mode de dégustation des noix de coco différent du nôtre. Ça doit être bon 1😜 Bigs Bisous

    J'aime

  2. yves dit :

    Serpent sur la route ?
    Bonne route dans les terres.

    J'aime

  3. Raymonde Garcia dit :

    Belle initiative que ce zoo devenu refuge d’animaux locaux (en détresse !) Les degrés perdus doivent vous sembler bien agréables (confortables). Bonne continuation à la rencontre des gens du monde sur les chemins du monde !
    Ici l’hiver arrive timidement dans notre beau département du Lot. Nous profitons encore de très belles journées, le thermomètre flirtant avec les 20°
    Bisous

    J'aime

  4. Maminou dit :

    Pareil les zoo ça me touche de plus en plus, mais ce genre de zoo devrait porter un autre nom pour montrer la différence … une belle initiative de protection, de soin des animaux dans leur habitat ! Super cette dégustation improvisée pleine de partage … encore de belles images pour les enfants !

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s