22 Octobre : Xue-Ha – Corozal Town : 28 km (5 469 km)

Bien protégés par la moustiquaire de la tente, nous ouvrons les yeux avec une vue imprenable sur la lagune et les cocotiers. Un réveil de luxe !

Ce petit coin de nature est un spot de camping à noter par tous les voyageurs qui passent dans cette zone. Ça sent le paradis…

Nous ne rėsistons pas à un bain matinal et à une petite dégustation de quelques unes des noix de coco tombées pendant la nuit (vu la taille et le poids de certaines, nous avons bien fait de déplacer un peu les tentes…). Quelques noix se transformeront également en ballon de rugby. Nous avons trois petits Cadurciens (et encore plus de supporters de l’USL) dans la famille !

Nous prenons le temps de quitter le Mexique, nous arrêtons prendre un cappuccino avec nos dernières pièces (heureusement que nous avons été raisonnables, vous allez bientôt comprendre pourquoi…), essayons de dépanner un motard qui a crevé et prenons encore quelques photos.

Le passage de la douane arrive et c’est la douane Mexicaine qui nous causera une petite frayeur. Nous sommes en règle, tout va bien, mais on nous annonce que toutes les personnes de plus de deux ans doivent payer une taxe de 30 dollars pour quitter le pays. Nous ne disposons pas de cette somme et le premier distributeur de billets est à plus de 15 km en arrière (autant dire que la perspective de faire un aller-retour ne nous enchante guère, surtout avec la chaleur qu’il fait en milieu de journée…).

Nous expliquons la situation à la douanière et sortons les beaux sourires des enfants…  Elle nous propose, à titre exceptionnel au regard des conditions, que seuls les adultes payent cette taxe. Cela fait tout de même 60 dollars à trouver ! Heureusement, nous avions planqué 40 dollars dans l’une des sacoches en cas de besoin. Cette somme de secours, associée aux quelques billets de Pesos Mexicains que nous avons eu la bonne idée de ne pas dépenser ce matin, nous permet d’arriver au montant exigé. Libérés, nous pouvons enfin franchir le pont qui nous conduit au Belize.

 

Nous arrivons dans le seul pays d’Amérique centrale qui ne soit pas hispanophone. Ici, on parle anglais et il va falloir que l’on change notre logiciel, surtout Naïa qui offre des « Gracias » (qu’elle prononce « Glaciasse ») à tous ceux qu’elle croise.

Belize est une ancienne colonie britannique autrefois appellée Honduras britannique et est un « jeune pays » puisqu’il n’a obtenu son indépendance qu’en 1981.

Dès l’accueil à la douane et les premiers kilomètres à vélo, l’ambiance nous semble des plus cools. On nous lance des « my friend » ou des « brother » à chaque fois que l’on croise d’autres cyclistes locaux et la vie parait au ralenti. Un air de Jamaïque !

En arrivant sur la place centrale de Corozal ,nous rencontrons notre premier cyclovoyageur depuis l’Amérique du Sud. Chang est Chinois et roule sur le chemin du Monde… depuis plus de 4 ans ! Il est parti de Chine pour rejoindre l’Europe (il a pedalė un mois en France) puis est descendu en Afrique, avant de rejoindre le Canada et d’entamer une descente des 3 Amériques. Il est admiratif de notre équipée. Nous sommes subjugués par son parcours et son histoire.

Pour les prochains jours, deux options s’offrent à nous : prendre un bateau qui nous conduira, via San Pedro, à Belize city, l’ancienne capitale du pays, ou prendre la route qui passe par le centre du pays et parcourir ainsi les 150 kilomètres pour rejoindre Belize city.

Réponse… demain !

Cet article a été publié dans Belize, Mexique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour 22 Octobre : Xue-Ha – Corozal Town : 28 km (5 469 km)

  1. alice ferreira dit :

    Et l aventure continue .. !!!
    Gros bisous a tous !!

    J'aime

  2. f.vandermesse dit :

    « Thanks! » …..
    Kisses.

    J'aime

  3. jef46 dit :

    Eh ben dis donc…. il faut voyager avec une sacrée tirelire! Heureusement vous êtes de fins négociateurs! Sympa la vidéo les enfants 🤙 Bigs Bisous

    J'aime

  4. Maminou dit :

    Réveil dans lieu paradisiaque … et ça continuera je suppose sur toute cette belle côte des caraïbes … les photos sont plus belles les unes que les autres, que de couleurs, de vie, de bonheur !! Profitez !! bisous

    J'aime

  5. Raymonde Garcia dit :

    Magnifiques ces photos de lieux paradisiaques ! ça donne envie d’y poser ses valises. 4 ans de voyage à vélo !!! difficile à imaginer… faut vraiment être libre de toute contrainte pour pouvoir faire ça !
    Merci pour ces comptes-rendus fidèles.
    Bisous

    J'aime

  6. Raymonde Garcia dit :

    Sympa la dernière photo ! Alors, bateau ou vélo ? tentant le bateau via San Pedro ! réponse demain… to morrow is another day !

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s