5 Octobre : Lima

Comme prévu, nous partons ce matin à la chasse… aux cartons ! Il existe à Lima des revendeurs spécialisés en emballages. Il suffit de leur décrire la taille approximative souhaitée et ils vous trouvent une boîte correspondante. Nous ne trouverons aucun carton de vélo mais on nous fournira des cartons de grandes TV d’un format quasi-similaire après quelques retouches. Le système D semble efficace.

Une bonne partie du reste de la matinée sera consacrée au démontage des vélos et de la carriole. Loin d’être une partie de plaisir, cette épreuve redoutée par nombre de cyclovoyageurs demande un temps certain. La crainte d’abimer nos montures et de réduire à force de montage et de démontage leur espérance de vie, incite à la minutie. Toutes les pièces potentiellement fragiles sont enveloppées dans du papier bulle en sachant pertinemment que cela s’avérera certainement insuffisant, en cas de gros choc ou d’une manutention brutale.

L’après-midi, pendant que Christophe finit le démontage et que les enfants font une séance de travaux scolaires, Valérie part à la reherche d’un grand sac bon marché qui pourra contenir quelques affaires que nous souhaitons rapatrier en France. Il s’agit notamment de vêtements chauds étant donné que, normalement, nous avons passé les périodes les plus froides du voyage. Grâce au groupe Whatsapp « Les frenchies à Lima » nous avons pu rentrer en contact avec Elodie qui a prévu ďe faire un aller-retour en France à la fin de l’année. Elle a accepté de rapatrier, pour nous, un sac que l’un de nos proches récupérera par la suite.

Durant cette quête fructueuse, Valérie trouvera également deux petites tentes autoportante, à la qualité sans doute discutable, mais d’un poids imbattable et au tarif péruvien.

Nous profitons d’avoir accès à une cuisine pour préparer des plats « comme à la maison » et les partager avec Victor et Elena. Leur bienveillance et leur soutien dans cette phase de préparation est aussi agréable qu’utile. Préparer notre transfert vers l’Amérique centrale dans ces conditions est une véritable chance.

Ce soir, la soirée est consacrée au tri de ce que nous gardons, de ce que nous renvoyons en France et de ce que nous allons offrir à des Péruviens. Demain il nous reste à peser les cartons (et jouer les équilibristes autour des 23 kg) et à trouver un moyen de locomotion pour rejoindre l’aéroport, le jour suivant. Nous attendra alors, une nuit à l’aéroport avant d’espérer que tout notre paquetage passe les étapes de l’enregistrement !

Cet article a été publié dans Perou. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour 5 Octobre : Lima

  1. jef46 dit :

    Allez si ce n’est pas la partie la plus marrante mais le soleil vous attends… Christophe joue à bob le bricoleur 🤙les enfants vont avoir leur tente? La photo de Naïa est impressionnante, elle fait grande 😎. Bigs Bisous 😉

    J'aime

  2. Aline Holtzinger dit :

    Bonjour adorable famille,
    N’ayant pas reçu par mail les récits des journées du 4et5 octobre, je suis très heureuse de pouvoir les lire en faisant une recherches sur Internet.
    J’espère que l’opération carton s’est bien déroulée et je vous souhaite encore et encore de magnifiques rencontres et découvertes.
    Merci de les partager avec nous de si belle façon !
    Aline.

    J'aime

  3. f.vandermesse dit :

    Effectivement, les abonnés n’ont pas reçu certaines mises à jour, ces derniers temps.
    Un conseil: Consultez votre boîte des « messages indésirables » . Elles y sont peut être…

    J'aime

  4. alice ferreira dit :

    Naia a l air très appliquée , adorable….!!! On suit vos préparatifs pour vous accompagner pour la suite de votre voyage……Que tout se passe bien pour vous !!!!
    Alors Lalie tu t offres une séance chez la coiffeuse ??? ( je plaisante bien sur ) ..Je te fais de gros gros calins !!!!!
    Bisous a tous !!

    J'aime

  5. Maminou dit :

    Ha oui emballer les vélos, ça me rappelle Bangkok et votre retour en France il y a …. ans ! Naïa qui fait comme ses grands frère-sœur trop drôle ! Bisous

    J'aime

  6. Raymonde Garcia dit :

    Heureusement les télés sont de plus en plus grandes et les emballages surdimensionnés ! Le regard de Naïa sur Elena est explicite et quelle belle application ! Trop hâte de connaître la suite de vos aventures péruviennes puis mexicaines.
    Bisous et MERCI

    J'aime

  7. Gerard Monteil dit :

    Bonjour
    Toujours admiratif par votre dynamisme et organisation le tout dans une bonne humeur qui malgré les difficultés reste présente. Pour l’emballage des vélos avec carton de récupération il y a sûrement une idée a développer…..
    Bises à vous cinq

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s