24 Septembre : Pampa Galeras – Nasca : 96 km (4 591 km)

Cette dernière nuit en altitude aura donc eu lieu dans l’un des dortoirs mis à disposition des voyageurs par les volontaires du parc national de Pampa Galeras. L’une de ces volontaires se propose justement, ce matin, d’être notre guide afin de découvrir le très intéressant centre d’interprétation.

On peut y voir de nombreux animaux naturalisés afin de mieux comprendre leur interaction avec ce milieu naturel dans lequel évoluent les vigognes. Ce centre a été créé il y a 51 ans par une Lettone, Barbara D’Achille, qui fut ensuite assassinée par un groupuscule Péruvien. Outre les vigognes, les volontaires qui passent en moyenne six mois sur le site, prennent soin de nombreuses autres espèces comme les guanacos (en voie d’extinction) ou les vautours (dont le rôle indispensable pour lutter contre la propagation des maladies n’est plus à démontrer).

Durée de gestation, habitudes alimentaires, prédateurs… nous voilà désormais plus renseignés afin d’observer les dizaines de vigognes que nous aurons encore la chance d’observer de très près aujourd’hui.

Nous les observerons notamment sur les premiers kilomètres en faux plat montant qui nous conduiront vers une longue traversée , à flanc de falaise, surplombant ainsi un vertigineux canyon.

Puis, au bout d’une trentaine de kilomètres, la descente dont tout le monde nous parlait depuis un petit moment s’offre à nous. Une longue descente qui nous permettra de passer de 3 900 mètres à 500 mètres d’altitude en moins de deux heures ! C’est vertigineux et nous nous arrêtons tous les 10 km lors de cette plongée, non pas pour effectuer des paliers de décompression mais pour oberver les changements de notre environnement. De la végétation rase de l’altiplano, nous retrouvons un peu de végétation avant de finir dans un vaste paysage désertique. Nous longerons d’ailleurs la dune de sable de cerro blanco, la plus haute dune de sable du monde qui culmine à 2 080 mètres d’altitude. Imposante !

Dans cette longue descente nous pourrons également vérifier qu’il est possible de regonfler le pneu d’un gros 4×4 avec une pompe à vélo en essayant de prêter main forte à une famille en galère.

Plus nous decendons, plus nous sommes assommés par la chaleur. Nous qui étions, encore cette nuit, blottis dans nos épais duvets, nous voilà désormais à chercher le moindre coin d’ombre à chaque arrêt.

Une piste cyclable permet de rejoindre le centre ville de Nasca qui a presque des allures de station balnéaire. Nous sommes pourtant à plus de 250 km du Pacifique.  En attendant de poursuivre notre route qui nous fera passer par les fameuses lignes de Nasca, après-demain, nous ferons une pause d’une journée dans cette ville.

Après l’acclimatation à l’altitude, voici venu le temps de l’acclimatation à la chaleur…

Cet article a été publié dans Perou. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 24 Septembre : Pampa Galeras – Nasca : 96 km (4 591 km)

  1. jef46 dit :

    Bigre quelle descente. Énorme dénivelé ! Les freins ont dû souffrir ? Les bonnets au fond du sac, vélo en maillot 😎 Bigs Bisous

    J'aime

  2. Raymonde Garcia dit :

    Qu’elle est jolie cette petite vigogne avec ses yeux de biche ! L’entraide est toujours de mise entre voyageurs motorisés ou non. Les paysages sont à couper le souffle tels que dans mes souvenirs.
    Quel dénivelé (descendant, ouf !), quelle descente !
    Le mot acclimatation prend tout son sens. Après le froid, la chaleur sèche. Nazca et sa région offre un paysage lunaire, lieu où il ne pleut jamais! (sinon, tout aurait disparu).
    Bonne découverte d’un des derniers mystères…
    Bisous

    J'aime

  3. Maminou dit :

    Effectivement le paysage doit changer en 3400m de dénivelé ! Barbara d’Achille a eu une vie incroyable … vraiment une belle personne ! Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s