19 Septembre : Avant Pampahuasi – Condorcoccha : 36 km (4 338 km)

La courageuse qui est sortie voir le thermomètre sur le compteur à 3 heures du matin a observé un : – 13,5° ! Forcément, avec une telle température, qui baissera encore par la suite, nous sortons de notre « zone de confort ». Malgré toutes les couches superposées, chaussettes, bonnets et gants pour certains, il fait encore un peu « frisquet » dans nos duvets pourtant bien chauds (- 10 ° pour les enfants et – 5° pour les adultes). Alors nous discutons et attendons impatiemment 5h30 que le soleil fasse son apparition pour réchauffer notre toile de tente.

La sensation ressentie lorsque l’habitacle se réchauffe, grâce à la lumière du jour, est divine. Le meilleur moment de cette courte nuit ! Nous décongelons en douceur  et partageons ensuite le petit-déjeuner pendant que toiles et duvets sèchent au vent. Le panorama nous paraît encore plus splendide qu’hier soir. De magnifiques concrétions de sable laissent apparaître des formes féeriques tandis que se dressent devant nous des cônes de roches, à la façon des demoiselles coiffées.

Une fois ce délice visuel enregistré dans nos mémoires, nous ne tardons pas pour reprendre la route. Une grosse étape nous attend encore aujourd’hui avec deux cols… à plus de 4500 mètres !

Nous commençons d’ailleurs par 10 km de montée. Nos corps ont du mal à démarrer, fatigués par des efforts répétés et des nuits qui ne sont pas suffisamment récupératrices. Nos sentiments virevoltent allant du « P….., qu’est ce qu’on a été se mettre dans cette galère ! » à « P….., qu’est ce que c’est beau, quelle chance nous avons d’être tous là ensemble ! ». Nous avançons lentement , mais nous avançons et nous atteignons enfin le premier col à 4 567 mètres. Nous redescendons pour retomber autour des 4 200 mètres et en profitons pour déjeuner avec un plat chaud. Les pentes du second col nous font face, dès la sortie du village. A nouveau 11 km à gravir. Rarement nous aurons mis nos organismes dans de telles limites. Si l’itinéraire que nous avons emprunté entre Santiago du Chili et Cusco est accessible  à une grande partie de la population, cette portion entre Cusco et Nazca est à réserver aux plus entraînés… ou aux plus légers !

Nous essayons d’accumuler des pensées positives pour ne pas nous laisser submerger par le découragement. C’est là aussi que l’esprit de famille revêt toute son importance. Les encouragements des uns, les poussettes des autres, les calins prodigués à la fin de chaque difficulté sont une ressource qui permet de gravir bien des montagnes.

4 581 mètres, nous y sommes ! Nous avions projeté de faire une quinzaine de kilomètres en plus, afin d’essayer de rallier Puquio après-demain, mais la prudence invite au repos. Nous parcourons donc quelques hectométres et trouvons un hameau quasi-désert. Nous sollicitons les quelques passants que nous trouvons et arrivons à dégoter deux petites pièces pour 20 Soles (5 Euros). Ce n’est pas isolé et il ne faut pas être très regardants sur la propreté. Nous sommes encore à près de 4 500 mètres et mieux vaut être à l’abri cette nuit…

Cet article a été publié dans Perou. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour 19 Septembre : Avant Pampahuasi – Condorcoccha : 36 km (4 338 km)

  1. Raymonde Garcia dit :

    Waouh… les photos sont magnifiques comme d’habitude mais que c’est dur ! Votre zone de confort est dépassée… La lie à encore sévi ? Les photos sont superbes. Merci.
    Bises

    J'aime

  2. Sylvie LAVAUD dit :

    Protégez vous bien du froid et bon courage
    On continue à vous suivre …

    J'aime

  3. Gérard Monteil u dit :

    Bonjour toujours admiratif. J’aimerais bien vous envoyer quelques unes de nos températures mais la chaleur du coeur est dans ces quelques mots. Les enfants sont incroyables et NaIa n’en finit pas de changer.
    Je vous embrasse

    J'aime

  4. FouMagali dit :

    Esteban assit au pied d’un borne d’urgence… est ce un appel au secours ?
    A vos sourires à chacun des sommets, je crois plutôt qu’il nous fait une blague.
    En famille, tous ensemble, rien d’impossible.
    Félicitations à toute l’équipe pour cette prouesse sportive et mentale.

    J'aime

  5. alice ferreira dit :

    Moi je dirais p……n qu elle magnifique aventure vous vivez tous les 5 malgré les conditions qu elles soient climatiques ou autres ..Christophe combien de couvertures sur le lit ??? Estéban je veux voir le bracelet quant il sera fini … !!
    Bisous a tous !!

    J'aime

  6. FRANCOISE LAVERNHE dit :

    Bravo a la Velove family pour ces 4581 m vaincus a la force de vos jambes et surtout de votre mental ….a toute épreuve !

    J'aime

  7. Laurence ALLIAS dit :

    Moi je crois que je dormirai au chaud avec les lamas !

    J'aime

  8. La famille Delsahut dit :

    Peut être que lalie est en train de découvrir son futur métier…vraiment de très jolies photos. Soyez vigilants et reposez vous après ces efforts intenses. Bises à tous les 5

    J'aime

  9. pascal cambon dit :

    Merci pour ce superbe reportage.

    J'aime

  10. jef46 dit :

    Trop cool l’article il fait froid, mais p….. qu’il fait bon vous lire 🤪 Trop mimi Naïa 😉 Courage pour la suite….et bravo pour cette belle ascension. Bigs Bisous

    J'aime

  11. yves dit :

    Vous êtes vraiment très forts, trop forts 😉
    C est l ivresse de l altitude ?
    mais attention, le corps a besoin de se recharger en énergie, soyez à son écoute et apportez lui les calories qu’ il demande. Bises à tous les cinq.

    J'aime

  12. Al1 Cahors dit :

    Trop craquante Naïa sur la dernière photo, pas étonnant qu’elle soit la mascotte là où vous passez.
    4581 m mais Oh ! c’est presque le mont Blanc !
    Chapeau bas à tous.

    J'aime

  13. BaBan dit :

    Holà,
    Bravo pour votre courage. Vous avez un sacré mental. 👏👏👏👏👏👏👏 4581m pfff ! Ça me laisse sans voix 🤭

    J'aime

  14. ketfau dit :

    J’aime beaucoup vous suivre même si on ne se connaît pas. Votre voyage me rappelle des souvenirs et me fait découvrir beaucoup de choses. Bravo à vous 5, vous êtes remarquables !

    J'aime

  15. Anabel dit :

    FELITATIONS…… Vous êtes des winners du physique et du mental …
    On a tellement envie de venir vous aider dans les montées …un petit coup de pouce magique …
    mais ce n’est pas possible…Alors on vous envoie toutes nos pensées positives pour vous soutenir dans les montées …. et un grand merci à vous 5 de nous faire voyager avec vous, tout est tellement intéressant et beau. Douce nuit et belle journée… en bonus pour vous 5 des bisous tout chaud du Lot, pour faire fondre la glace 😊

    J'aime

  16. Maminou dit :

    Incroyable ce courage, cette force du mental … les sourires les câlins sont un beau fortifiant c’est vrai … la beauté du paysage et ces vigognes trop mignonnes avec leurs petites boucles d’oreilles … et vous 5 et votre sourire inébranlable … Naïa si craquante … ha oui je comprends d’où vous vient cette force ! Bravo !

    J'aime

  17. monique MIRA dit :

    vous êtes beaux tous les cinq et sous les signes de fatigue que l’ on peut deviner parfois, vous êtes des champions Chapeau bas les Caudrillier

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s