18 Septembre : Promisa – Avant Pampahuasi : 34 km (4 302 km)

Nous sommes prêts de bonne heure pour affronter les « 7 curvas », notre plat de résistance du jour. Nous visons la deuxième courbe comme lieu de partage du petit-déjeuner. Nous apercevons encore la rivière que nous avons remontée pendant plusieurs jours et que nous venons de quitter pour nous élancer vers les sommets.

Des vizcachas viennent animer ce premier repas de la journée. Ils ressemblent à des lièvres avec des queues d’écureuil et sont d’une agilité remarquable. Ils sautent de rocher en rocher et parfois se figent, en nous regardant, telles des marmottes. Lalie immortalise ce moment et passera d’ailleurs une bonne partie de la journée à jouer à la photographe animalière.

Naïa, elle, profite de ces plus grandes toilettes du monde pour apprendre la propreté. Elle réclame de plus en plus souvent de défaire sa couche lors des pauses (ou se l’enlève toute seule dans la carriole) et surtout demande à ce que personne ne l’aide en disant  » comme Lalie ! ». Cet apprentissage de la propreté est une bonne chose, le seul problème étant que Naïa n’apprécie pas trop de faire ses besoins dans des toilettes traditionnelles. Lorsque nous sommes hébergés, elle réclame d’aller dehors ou refuse généralement de faire son petit pipi.

Les 700 mètres de dénivelé seront, une nouvelle fois, durs à gagner. Quelles leçons nous donnent, à chaque fois, la montagne et le vélo. Cela force à l’humilité et nous rappelle notre modeste condition d’être humain. L’effort déployé est, en partie, compensé par la beauté du paysage. A chaque courbe atteinte, la vision se fait encore plus panoramique. Les sommets enneigés nous font bientôt face. Le col est en vue !

4 235 mètres, nous nous arrêtons pour nous congratuler après une dernière séance de « walk and bike ».

Dans les premières centaines de mètres qui suivent, nous croisons Douglas, cyclovoyageur Brésilien qui voyage depuis deux ans et demi et 20 000 km sur un vélo de ville en Amérique du Sud et centrale. Respect !

Nous nous arrêtons au village qui suit, afin de manger chaud, un petit vent frais s’étant levé.

Nous poursuivons notre route, ravis de retrouver quelques portions qui ne nous obligent pas à forcer à nouveau. C’est vallonné et la végétation rase nous rappelle celle de l’altiplano bolivien. Nous retrouvons également des alpagas par centaines.

C’est d’ailleurs près d’un troupeau que nous établirons notre campement après avoir essuyé une belle tempête de sable.

L’occasion de tester notre matériel dans des conditions extrêmes puisque nous sommes à plus de 4 300 mètres d’altitude.

En bonus, notre montage de tente du soir en timelaps :

Cet article a été publié dans Perou. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour 18 Septembre : Promisa – Avant Pampahuasi : 34 km (4 302 km)

  1. Raymonde Garcia dit :

    Vous êtes super rapides pour le montage de tente 😉
    Toujours de magnifiques paysages. Quel courage vous nous montrez ! Bravo ! Bises

    J'aime

  2. Cathy Seguy dit :

    C’est toujours un vrai plaisir de suivre votre voyage. Un grand bravo à vous, bises

    J'aime

  3. Pereira dit :

    Quel courage
    J’adore lire votre parcours tous les matins
    Bonne route à vous 5

    J'aime

  4. JeanPierre SAILLENS dit :

    Bonjour à vous
    Bel article sur votre voyage ce matin dans la dépêche
    Je suis en pleine préparation d’un périple en vélo en Patagonie. De San Martin de los Andes jusqu’à Ushuaia en passant par l’île de Chiloé et la Carretera Australe
    Toujours un régal de voir vos photos et commentaires.
    Bon courage. Mes amitiés

    Aimé par 1 personne

    • Raymonde Garcia dit :

      (je suis la maman de Laurence B. de l’école de Sauzet) Superbe voyage en perspective ! Nous l’avons fait en 2010 et un peu plus même, mais pas à vélo. Nous avons fait les fjords chiliens en cargo jusqu’à Punta Arenas et Ushuaïa. Vous allez vous régaler !

      J'aime

  5. f.vandermesse dit :

    Bravo Lalie pour les photos d’une faune bien singulière.
    Vous êtes les as des quatre mille trois. Ce jour : 4300m d’altitude et 4300 km parcourus !

    J'aime

  6. Maurou Marie Françoise dit :

    C’est avec plaisir que je vous lis tout les soirs . Toujours d’aussi belles photos bravo à Lalie . Bravo aussi à naia pour devenir propre sa ne va pas tarder . L’article sur la dépêche est très bien bises à toute la famille

    J'aime

  7. maya 46 dit :

    Bonjour la velovefamily lien vers la dépêche qui relate votre périple. Amitiés. Sylvie
    https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/24/2874932-famille-lot-fait-tour-monde-plein-emotion-chaque-coup-pedale.html

    J'aime

  8. jef46 dit :

    sympa la photo tous les 5 dans la tente. Expédition en famille tu réalisera 🤪 Merci pour le bonus timelaps, sympa. Bigs Bisous

    J'aime

  9. Maminou dit :

    Toujours de beaux paysages, sublime récompense de tant d’efforts … Bravo ! Et Naïa et son habitude de faire pipi dehors pendant encore 8 mois … pas simple le « luxe » après ! Bisous !

    J'aime

  10. titi dit :

    sa va trop vite le montage de la tente

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s