31 Août : Checacupe – Cusipata : Vinicunca + 19 km ( 3 815 km)

Lorsque le réveil sonne à 4h15, il nous faut quelques minutes avant de réaliser qu’une belle rando nous attend.

Comme convenu, nous sommes à 5h00 pétantes sur la place centrale. Mais pas notre chauffeur ! Heureusement nous avions pris quelques numéros What’sapp hier . Après un petit jeu de piste et 3/4 d’heure d’attente, nous voyons arriver le véhicule et son conducteur certainement victime d’une panne de réveil.

Il faut plus d’une heure, par de petits chemins de terre sinueux et parfois vertigineux , pour se rendre à l’entrée du parc naturel d’où démarre le sentier de randonnée.

Nous arrivons avant la foule. Après quelques bananes et biscuits partagés avec Jessica et Aldo, nos compagnons Mexicains, nous commençons la montée. Cette dernière n’est pas longue puisqu’elle nous mènera au sommet du Vinicunca en seulement 5 kilomètres.

5 kilomètres, mais un beau dénivelé puisque nous partirons de 4 200 mètres pour dépasser… les 5 000 mètres.

Sur le chemin, nous nous arrêtons pour observer les nombreux troupeaux d’alpagas qui paissent tranquillement dans les zones enherbées. Le paysage nous rappelle celui du plateau d’Emparis, situé en face de la Meije et des Deux-Alpes. Une végétation rase , sur un paysage bosselė, appelant à la sieste. Il est encore trop tôt pour cette dernière. De nombreuses pauses et objectifs de pauses permettront de faire face au poids de l’altitude et d’avancer. Les feuilles de coca sont également de sortie et faciliteront l’oxygénation. Seule Naïa, sur le dos de Sherpa-Valérie, n’utilisera pas les feuilles ramenées de l’Altiplano.

L’acclimatation à l’altitude, dont nous avons bénéficié ces dernières semaines, et la volonté des enfants (qui nous ont encore épatés aujourd’hui !) nous permettront de franchir notre premier 5 000 familial (5 036 mètres exactement !).

Du sommet, nous pouvons contempler une incroyable merveille de la nature : la montagne aux 7 couleurs. Cette vision incroyable méritait bien les efforts déployés.

Nous restons un long moment devant cette oeuvre qui nous apparaît telle une myriade de couleurs séchant sur un trèteau andin.

Les enfants feront une grande partie de la descente en courant (y compris Naïa) croisant une véritable fourmilière humaine qui s’est mise en marche. Une vision nous glacera à de multiles reprises lors de la descente : de très nombreux touristes font le chemin portés par des chevaux, eux-mêmes tirés par des femmes en sandales. Ces dernières, souvent d’un certain âge, redescendent ensuite à toute vitesse avant de remonter, non pas avec des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées mais le plus souvent avec de grands golgoths blonds qui paradent ou des jeunes filles jouant avec leurs perches à selfie. Quel affreux exemple de la domination du Nord sur le Sud, de cet impérialisme économique qui rabaisse l’être humain à l’état d’animal dompté.

Les enfants ne comprennent d’ailleurs pas pourquoi ce ne sont pas les dames qui sont sur les chevaux…

Nous pestons souvent lorsque des personnes nous appelent « gringos » . Mais il faut bien avouer que de tels comportements, sans justifier ce langage, peuvent l’expliquer en partie. Ce matin, nous avions parfois honte d’avoir la même couleur de peau que ces esclavagistes des temps modernes…

Nous ne pouvons que redescendre en félicitant nos enfants pour le courage et la détermination dont ils ont fait preuve.

Nous rentrons chez notre Warmshower, pique-niquons, puis regonflés par les globules du matin, retrouvons de l’énergie pour ranger nos affaires et repartir à vélo. 19 km et deux belles montées qui nous permettront d’alléger les deux dernières étapes avant Cusco.

Nous dînons et regagnons vite nos couchages après cette longue mais superbe journée.

PS : De grosses pensées accompagnent nos « canards » préférés qui vont courir le Marathon du Medoc, demain, en accompagnant Océane en Joelette. Nous avons forcément en mémoire ces aventures humaines partagées ces dernières années avec Nico, Zafer et tant d’autres. Merci à Lolo et Peggy pour cette superbe organisation. Nous serons avec vous, par la pensée, tout au long de ces 42,195 km… et rêverons des pauses oenologiques. A l’année prochaine !

Cet article a été publié dans Perou. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour 31 Août : Checacupe – Cusipata : Vinicunca + 19 km ( 3 815 km)

  1. Gaelle dit :

    J’adore!

    J'aime

  2. FouMagali dit :

    Qu’un seul mot pour votre récit et pour le paysage : WAOUH !

    J'aime

  3. Maurou marie Françoise dit :

    Magnifique la montagne au 7couleurs. A cinq mille mètres d’altitude l’oxygène ne se fait pas trop dur bises à toute la famille

    J'aime

  4. alice ferreira dit :

    wouhaoouuuu ces couleurs , Magnifique… !!!
    Merci a vous de partager tout ça avec nous ….
    Bisous a tous !!

    J'aime

  5. tardieu patricia dit :

    Tout simplement ÉPOUSTOUFLANT
    Merci pour ce partage
    Bisousssss

    J'aime

  6. f.vandermesse dit :

    Je reste « sans voix » pour les raisons… diverses que vous devinez.

    J'aime

  7. Francis & Sylviane dit :

    Grandiose !!!! époustouflant !!!! Magnifique…le mot est faible !

    J'aime

  8. ketfau dit :

    C’est absolument magnifique. Bravo à vous pour la rando et votre éthique de voyage 🙂

    J'aime

  9. jef46 dit :

    Ce soir je n’ai pas de mots pour décrire les sentiments provoqués par ces clichés exceptionnels. Merci, vraiment merci. Vos belle ascension à 5000 gâchée par des abrutis riches de connerie et je suis poli…c’est à cause d’eux que jai parfois du mal à imaginer un avenir meilleur pour la planète ! En attendant c’est la team Vélovefamily qui régale! Bravo les enfants, un 5000m en famille c’est pas courant😎 Bigs Bisous

    J'aime

  10. Famille Delsahut dit :

    Vous nous faites découvrir un paysage magnifique. Vos enfants sont toujours de plus en plus épatants

    J'aime

  11. Juliette Legallet dit :

    J’veux le même lama que le monsieur… il est trop beau ❤
    Merci de nous faire partager ces magnifiques photos, on n'imagine pas que tout ça existe ❤
    Bises.

    J'aime

  12. Maïder Casamayou dit :

    Nous en avons pris plein les yeux 🤗 ce paysage est vraiment magnifique merci 😍😍

    J'aime

  13. Loulou et Maguy Moretti dit :

    Décidément l’exploitation de l’Homme par son Frère, gâchera toujours les plus belles manifestations de la nature.
    Nous espérons que cette beauté géologique atténuera cette triste rencontre.
    Bises à vous tous

    J'aime

  14. audreyrouvre dit :

    Là, en découvrant vos fabuleuses photos, j’imagine vos enfants, fiers de regarder ces clichés dans 30 ans… et ça, grâce à vous : je crois que vous pouvez vous aussi, Christophe et Valérie, être fier d’offrir ses moments de bonheur à vos enfants !!! 😁😄

    J'aime

  15. maya 46 dit :

    Cette merveille géologique est due à l’accumulation de sédiments depuis des millions d’années. C’est l’oxyde de fer qui donne la couleur rouge, le souffre pour le jaune et le sulfate de cuivre pour le vert .Bel exploit ce 5000 familial.

    Aimé par 2 personnes

  16. Maminou dit :

    Merci Maya 46 pour ces explications ! Un 5000 pour un adulte c’est rare … alors pour des enfants BRAVO et quelle belle récompense en arrivant là haut ! C’est simplement M A G N I F I Q U E !
    Gros bisous !

    J'aime

  17. Raymonde Garcia dit :

    Bravo pour votre premier 5000 familial à pieds !
    Mille Waouh pour ces couleurs magnifiques. Que la nature est belle quand l’homme ne vient pas tout gâcher ! La honte pour ces gringos là, nous aussi, nous nous rebellions contre cette appellation nous mettant dans le même sac qu’eux ! Heureusement vos enfants ont de plus meilleurs exemples sous leurs yeux. Quel chance pour eux d’avoir de tels parents !
    Merci pour ce partage.
    Bisous

    J'aime

  18. Bernard Tarbes dit :

    Images grandiose, magnifique la Montague aux 7 couleurs.

    J'aime

  19. Mumu dit :

    Sublime! Bravo mes Véloves😙

    J'aime

  20. Renée et Guy Depreux dit :

    Que votre colère est saine. Oui, vraiment.

    J'aime

  21. Katia dit :

    Vous êtes vraiment forts en photoshop !
    🙂
    Extra-ordinaires paysages, on a les yeux qui tournent comme des toupies (et le sang glacé de tant de bêtise humaine !). Gros bisous à vous 5 !

    J'aime

  22. DANIEL TUPPIN dit :

    superbes couleurs ! Quelle belle rando… à pied, en personnes dignes. Amitiés envoyées du bord de la mer Caspienne. Daniel et Frédérique

    J'aime

  23. Fanfan G dit :

    Mais que c’est beau, que c’est beau.
    Profitez en bien et encore bravo et merci
    Bises
    F.

    J'aime

  24. Green Gos dit :

    Quelles magnifiques photos!
    Je pensais justement à la rando du landmannalaugar (qui est moins haute) et toutes ces couleurs rappellent un peu certains coins de cette rando aussi.
    Plein de bisous les gringos à vélo qu’on adore! ❤

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s