29 Août : Aguas Calientes – Sicuani : 32 km (3 750 km)

Lorsque nous ouvrons la porte de la tente ce matin, nous nous trouvons face à un paysage quasi-imaginaire. Tout est blanc de gelée, surmonté de larges vapeurs sortant de la terre. Bienvenue à la confluence du gel et du feu !

Le soleil vient peu à peu effacer la pellicule blanche qui a recouvert nos tentes. Nous mettons tout à sécher et pendant ce temps allons profiter, une nouvelle fois, de ces piscines en plein air qui nous tendent les bras. Certaines atteignent les 50°. Autant dire que c’est chaud !

Avant d’atteindre le stade de la cuisson, nous sortons pour partager le petit-déjeuner avec Willy. C’est encore une très belle personne. Il est parti depuis 9 mois, sans vraiment de date de retour, sinon l’épuisement de ses économies. Il voyage sur un vélo qu’il a fabriqué… en bambous ! Il l’a équipé pour voyager ultra-léger (pas de porte bagage avant, ni arrière) et utilise deux énormes pneus (type fat-bike). Adepte des chemins caillouteux et sablonneux, il fera tout de même l’étape du jour, avec nous, sur l’asphalte .

L’une des étapes les plus faciles que nous ayons eue jusqu’à présent. 28 km de descente et de plat avant de rejoindre les faubourgs de Sicuani, la seconde ville de la region , après… Cusco ! Entre – temps nous traverserons la capitale des cuyes, ces cochons d’inde élevés, pour finir dans les assiettes.

Nous nous rendons au « Mercado Central » pour déjeuner local, avec Willy. Puis il repartira pour quelques kilomètres afin d’essayer de retrouver Kaï (l’Américain que nous avions rencontré à Uyuni puis à La Paz). Ils ont pour projet de rejoindre Vinincuca, la « Rainbow montain », magnifique oeuvre de la nature , également à notre programme après Checacupe. Peut-être nous y croiserons nous. A défaut, rendez-vous est pris à Cusco , afin de partager d’autres bons moments.

Nous avons un peu de mal à trouver un logement qui permette de poser nos montures en toute sécurité. Les hôtels du centre sont tous dotés de grands escaliers , peu propices à acueillir notre chargement. Nous nous éloignons donc et nous installons, en périphérie, dans un petit hôtel doté d’un vaste jardin.

Nous retrouvons un peu de WiFi qui nous permet de télécharger les photos pour les articles.

Cet article a été publié dans Perou. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 29 Août : Aguas Calientes – Sicuani : 32 km (3 750 km)

  1. jef46 dit :

    Superbes photos avec la statue et le bouclier, suis fan. Pour le vélo bambou, y a oun concepttttt 🤪 Bigs Bisous

    J'aime

  2. Laurence ALLIAS dit :

    Magnifique photos du pays du grand Pachacamac !

    J'aime

  3. Raymonde Garcia dit :

    Un vélo en bambou, à breveter ! L’imagination est sans limite chez les cyclo-voyageurs ! Photos de vous et paysages toujours aussi magnifiques. Estéban est beaucoup plus beau que Pachacamac (fils du soleil et de la lune). En quechua, Pachacamac signifie « créateur du monde », de pacha « la terre, le monde » et de kamaq « celui qui ordonne, qui crée ».)
    Bonne route vers Cuzco….

    J'aime

  4. Maminou dit :

    Beau marché couvert à Sicuani … J’adore le sourire de Willy et Naia partage mon avis, son sourire est éclatant aussi :o) Bisous souriant :o)

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s