17 Août : Escoma – Puerto Acosta : 27 km (3 367 km)

Nous avons encore du mal , parfois, à nous servir de notre expérience…

Pourtant, nous savions que dormir avec les fenêtres donnant sur une place centrale en Bolivie , c’était s’exposer à de nombreux réveils nocturnes. Qu’il soit 1, 3 ou 5 heures du matin, les collectivos et taxis appellent leurs potentiels clients à coups de klaxon. Des salves d’une dizaine de coups de klaxon qui ne peuvent que confirmer leur présence.

C’est donc, de bonne heure, et encore un peu endormis que nous enfourchons nos montures pour cette dernière étape bolivienne. Nous roulons 4 kilomètres, avant de nous arrêter en haut d’une côte, pour partager le petit-déjeuner. Rarement, nous aurons eu un aussi beau panorama sous les yeux , à l’heure du premier repas de la journée. Nous surplombons le lac Titicaca avec une vue imprenable sur quelques-unes de ses îles. Les montagnes bordent le rivage qui se transforme peu à peu en terrains agraires. C’est superbe !

Le poste frontière bolivien est situé à une vingtaine de kilomètres. Nous prenons notre temps et savourons ces derniers tours de roue dans ce pays qui nous aura fasciné par sa diversité, mais qui aura , également, mis nos organismes, parfois dans le rouge.

Nous observons les changements qui s’offrent à nous. Les toits de chaume remplacent les toits en tôle, les lamas font leur réapparition et les principales cultures semblent se limiter au blé et à la pomme de terre. Cette dernière présente une activité insolite pour nous. En effet, devant de nombreuses maisons, une toile est recouverte de nombreux tubercules qui sont séchés au soleil et tournés de temps en temps afin de se transformer en petites boules noires qui  se conserveront ainsi plus d’un an et agrémenteront les soupes et autres plats consommés.

Nous arrivons, enfin, à Puerto Acosta et accomplissons les formalités de sortie du territoire. Le poste douanier d’entrée au Pérou est situé à une quinzaine de kilomètres et ne peut être atteint que par un chemin de terre et de pierre qui passe par un col. Un no man’s land qu’aucun des deux pays frontaliers n’a choisi d’asphalter.

Il est 13h30. La question se pose de tenter de franchir cette zone aujourd’hui. Par sécurité, et afin d’affronter cette difficulté avec l’énergie du matin, nous décidons de dormir dans cette ville frontalière. L’occasion de faire un peu de lessive, de s’acharner (sans succès !) à essayer d’envoyer un nouvel article sur le blog, de se laver et surtout de jouer, pourLalie et Esteban qui ont trouvé de super-copines.

Nous partons faire le tour du village qui célèbre 4 jours de fête. Les Discos battent leur plein et la bière coule à flot. Nous croisons des dizaines de personnes ivres mortes, hommes, femmes, jeunes ou plus anciens, tous ont le regard vitreux lorsqu’ils nous accostent pour nous proposer de se joindre à eux. Nous déclinons ces invitations, sympathiques mais non adaptées à un groupe familial, dînons et rentrons sagement nous coucher. Demain, c’est le Pérou !

Cet article a été publié dans Bolivie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 17 Août : Escoma – Puerto Acosta : 27 km (3 367 km)

  1. BaBan dit :

    Holà,
    Je suis stupéfait et agréablement surpris de voir le nombre de personnes que vous avez rencontré depuis votre départ. C’est incroyable avec quelle facilité les gens viennent à votre rencontre. Chapeau bas 😜. Bon voyage au Perou. Restez prudents.
    Bises à vous 5

    J'aime

  2. Maïder Casamayou dit :

    Bon séjour au Pérou hate de le découvrir à travers vous
    Bisous

    J'aime

  3. Anabel dit :

    Toujours de beaux écrits et de belles photos ainsi vous nous faites partager votre FORMIDABLE aventure , un grand merci .

    J'aime

  4. jef46 dit :

    Ahhh ahhh c’est pas le Pérou 😜…ou presque. Je note la méthode de conservation des patates 😉 et je sens que ce pays nous réserve de belles découvertes ! On à moins d’infos sur les études des teenagers de Vélovefamily, cela se passe bien? Bigs Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s