7 Juillet : La Quiaca – Villazon : 3 km ! (2 466 km)

Nous avons parfois roulé des étapes à rallonge. Celle-ci restera certainement l’une des plus courtes du périple.

Valérie n’est pas en grande forme depuis hier et nous avons bien envie de sentir l’atmosphère d’une ville Bolivienne avant de nous lancer dans la campagne. Nous bénéficions de deux choses parmi les plus précieuses : le temps et la liberté. Nous sommes libres de prendre le temps ! Un luxe de nos jours !

Alors nous passons la douane et tendons nos passeports au service de l’immigration. Ces derniers sont tamponnés et enregistrés… et nous voilà en Bolivie. Finalement aucune demande sur les vaccins, le contenu de nos bagages ou d’autres préoccupations.

Et en 3 km seulement on sent le changement : des rues très colorées, des femmes aux chapeaux et aux robes rondes, des tonnes de sacs de feuilles de coca… et d’innombrables marchands. Si le Chili est le grenier des loisirs de l’Argentine, la Bolivie semble celui des vêtements et des ustensiles en tous genres. Les Argentins remplissent d’énormes sacs de produits de marque qui sont souvent beaucoup plus chers chez eux et retraversent la frontière à pied sans aucun contrôle.

Nous nous rendrons compte également qu’un autre élément change ici : tout se marchande. Du sac de couches au kilo de bananes, le prix annoncé est sujet à marchandage. Le seul problème c’est que nous ne sommes pas très forts à ce jeu là. Nous n’aimons pas payer le prix « touristes » certes mais lorsque nous faisons la division (par 8 désormais, ce sera plus facile !) nous avons quelques remords à négocier un prix qui nous semble d’entrée très bas. Nous n’avons pas des âmes de commerciaux…

Après avoir repéré de drôles d’animaux sur la place centrale de Villazon, nous prenons une chambre dans le centre ville afin de permettre à Valérie de se reposer un peu plus mais de bruyants voisins en auront décidé autrement. Cela aura au moins eu pour bénéfice de redonner un peu d’énergie à toute la famille pour une  balade dans le centre ville de cette grande ville frontalière. De nombreuses boutiques vendent tout un tas de produits sensés favoriser l’érection masculine. Et parmi ces éléments sont exposés  en bonne place , des fœtus de lamas ! Difficile d’expliquer aux enfants le lien qu’il peut y avoir…

En fin d’après-midi, Valérie pourra enfin trouver un peu de repos pendant que les enfants, débordant d’énergie, eux, se défouleront dans un parc voisin.

Nous verrons demain quel est l’état de la récupération afin de nous lancer sur la route de Tupiza située à deux jours (ou plus) de vélo.

Cet article a été publié dans Argentine, Bolivie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour 7 Juillet : La Quiaca – Villazon : 3 km ! (2 466 km)

  1. alice ferreira dit :

    Bon repos a Valerie…. !!!! Beaucoup de monde dans ce village Bolivien … Bonne continuation !!
    Bisous a tous !!

    J'aime

  2. Maurou Marie Françoise dit :

    Valérie , J’espère que ce n’est rien de bien méchant que vous avez essayer de bien vous reposer donner nous de vos nouvelles. Vous avez un mari génial ils s’occupe bien des enfants . Que de belles photos bisous à toute la famille

    J'aime

  3. f.vandermesse dit :

    Nous imaginons mal, qu’à quelques kilomètres de part et d’autre d’une « frontière », les us et coutumes soient si contrastés.
    Grâce à vous, nous découvrons chaque jour de nouveaux espaces « sur les chemins du monde ».

    J'aime

  4. jef46 dit :

    Du repos du repos pour mieux avoir la banane 😀 Vous avez le temps de prendre le temps et nous en profitons grandement à chaque récit ! Valou toutes nos pensées affectives vont vers toi pour enlacer cette team de cœur. On regarde si on peut vous trouver « la négo pour les nuls » 😜. J’aurais bien aimé faire le câlin au gorille moi aussi 😎 profitez bien. Bigs Bisous

    J'aime

  5. Tonton Philippe dit :

    Bon, ben moi, pour aller en Bolivie (en avion) il m’aurait fallu 18 heures… Et vous, pour vos 3 km en vélo, je penses que vous avez fait plus vite non ? Donc pas de soucis. Un petit répi et yalla hopla on pousse les pédales ! Je vous embrasses toutes et tous : Tonton Philippe

    J'aime

  6. Mumu dit :

    Bon rétablissement ma petite Valette….pleins d’ondes positives😙♥️

    J'aime

  7. La famille Delsahut dit :

    Beau passage de frontière. Repos pour se ressourcer et continuer ce voyage avec tout le plaisir que vous savez y donner
    Bises

    J'aime

  8. BENEDICTE et PIERRE LAGACHE dit :

    Espérons que Valerie aura retrouvé la forme.Pensons bien à vous avec beaucoup d’admiration.

    J'aime

  9. Laurence ALLIAS dit :

    Un Mars et ça repart… Je suis sûre que Valérie va récupérer la patate. Bises.

    J'aime

  10. Maminou dit :

    C’est vrai plein de vie, plein de couleurs dans ce pays aussi … Repose toi bien ma valette … plain de bisous à vous tous

    J'aime

  11. Raymonde Garcia dit :

    Il est normal d’avoir un coup de mou, chacun son tour ! Vous demandez beaucoup à votre corps, depuis 2 mois, écoutez-le, il vous dit « stop ! j’ai besoin d’une pause »!
    Reprends vite des forces Valérie, nos voeux de rétablissement t’accompagnent.
    Bienvenue en Bolivie, j’ai adoré (encore plus que l’Argentine) !
    Bon repos pour repartir de plus belle !

    J'aime

  12. Odile et Bernard dit :

    On souhaite un bon rétablissement à Valérie; C’est la course avec les vigognes qui l’a mise à plat?!! Bisoux de la Bretagne

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s