26 Juin : El Carmen -San Salvador de Jujuy : 43 km (2 150 km)

Le gel est venu figer l’humidité. Le spectacle en sortant de la tente laisse apparaître un paysage (et des affaires !) blanchis par le givre. Nous n’avons pas eu froid dans nos confortables duvets mais ces derniers se retrouvent trempés au lever. Nous nous armons donc de patience pour les faire sécher. Le soleil, lorsqu’il dépassera les cimes environnantes, sera bien précieux. En moins de deux heures nous gagnons quasiment 20°.

10h30, il est temps d’y aller. Nous ferons sécher les dernières affaires encore humides ce soir.

Très rapidement, deux cyclotouristes argentins arrivent à notre hauteur. Nous les avions vu arriver hier dans la nuit et nous apprendrons qu’ils se sont arrêtés à quelques centaines de mètres de notre campement. Ce sont deux cousins, Juan-Cruz et Esteban, qui sont partis de chez eux, au centre de l’argentine, et qui remontent ainsi vers l’Amérique centrale. Hier, pendant une grande partie du trajet, ils étaient environ à une heure derrière nous mais ils ont perdu du temps sur la fin avec la casse de l’un de leurs porte-bagages. Alors qu’ils essayaient de le réparer, ils nous indiquent être tombés nez à nez avec deux grands pumas. Avec humour, ils précisent que le vent contraire a fait qu’ils ne se sont pas retrouvés sur leur menu.

Nous ferons toute la route jusqu’à San Salvador de Jujuy, ensemble, dans un peloton désordonné permettant les échanges sur nos aventures respectives. Encore deux chouettes garçons avec de belles valeurs. Arrivés sur la place centrale de San Salvador de Jujuy (prononcer « rourouille » !) nous mettons nos denrées en commun pour un pique-nique international. Nous apprécions ces rencontres et ces temps d’échange auxquels participent de plus en plus facilement les enfants.

Après une dernière photo colorée et la promesse de nous revoir dans quelques jours dans la longue montée qui nous attend, nous partons à la quête… d’un bar ! Car oui, c’est l’heure du match. Policiers, taxis… toute la population semble s’être arrêtée pour suivre le match à la TV ou à la radio. Nous ne sommes plus des grands adeptes du football professionnel tant il est devenu l’archétype du sport business mais nous devons reconnaître que la coupe du monde a cette capacité à faire du lien entre les nations et à unir les populations. Nous vivons le match dans une ambiance où perlent  une émotion et une passion contagieuses, sautant dans les bras les uns des autres lors des buts de l’albiceleste et à la fin du match. Ce coup de sifflet final marque un énorme soulagement pour tout un peuple. C’est à ce moment là que nous apprenons que le prochain match aura lieu… contre la France !

Nous reprenons les vélos pour sortir de la ville. Un concert de klaxons nous accompagne. L’allégresse est à la hauteur du soulagement. Nous accompagnons les chants : « Argentina ! Argentina ! ». C’est déjà la fête avant même la phase finale !

La perspective de dormir dans des duvets encore humides ne nous enchante guère. Au bout d’une dizaine de kilomètres, après avoir entamé la montée, nous louons une petite cabana qui nous offrira tout le confort nécessaire. Un confort salutaire car demain nous commençons à nous élever et allons passer de 1 400 mètres d’altitude à près de 2 000. La montée se poursuivra ensuite pendant 200 km pour tutoyer les 4 000 mètres. Une montée que nous allons effectuer à coup de petites étapes afin de favoriser l’acclimatation.

Cet article a été publié dans Argentine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour 26 Juin : El Carmen -San Salvador de Jujuy : 43 km (2 150 km)

  1. jef46 dit :

    Des pumas, 4 000m, mais vous voulez qu’on cauchemarde toute la nuit? Oui le match Argentine France va être compliqué… Au fait c’est quoi votre météo qui passe du soleil…au givre😜 Prenez soin de vous pendant la montée. Bigs Bisous

    J'aime

  2. FRANCOISE LAVERNHE dit :

    Samedi l ambiance s annonce chaude pour les amateurs du ballon rond argentins ou français 😉
    Quel plaisir des yeux vos photos sont magnifiques
    Quant aux pumas ravie d apprendre que les cousins se sont trouvés dans le bon sens du vent !
    Bon courage à la team pour gravir les pentes

    J'aime

  3. alice ferreira dit :

    Moi j appelle ça , mon petit moment de bonheur … !!!! tous les soirs vous lire , regarder ces belles imagnes , et ces magnifiques sourires , ceux de toute la famille bien sur mais ceux des enfants , c est magique !!!
    bonne continuation a vous …
    BIsous !!!
    Alice !!

    J'aime

  4. Maminou dit :

    Oui salutaire cette petite cabanas … un bon repos dans du sec, calme douceur et hop on repart … On est de tout cœur avec vous … Gros bisous à vous 5

    J'aime

  5. BéA dit :

    20° en 2h…Mais c’est quoi cette météo !!! Des pumas, et après une grimpette de plus de 2000m de dénivelé…Sont un peu fous ces voyageurs. Le suspens de cette « série » est intenable !!!!! 😉

    J'aime

  6. Raymonde Garcia dit :

    C’est vrai, quel plaisir de vous lire chaque soir (et d’y répondre – pour moi – chaque matin !), de voir vos sourires et vos mines éclatantes, de découvrir à chaque épisode une nouvelle aventure. C’est un feuilleton dont on se se lasse pas. Lalie, c’est du Maté, qu’elle sirote ?
    Bon courage pour ce dénivelé qui s’annonce.
    Une fois de plus, bon vent (dans le dos).
    Bisous

    J'aime

  7. Rouillerouille pour samedi !!! Messi / Mbappé

    J'aime

  8. Baban dit :

    Holà,
    Ce que je trouve génial, c’est qu’il ne se passe pas une journée sans une rencontre toujours fort sympathique. Ah au fait Pédro le dimanche 24 c’était le marathon des Burons. Souviens toi il y a déjà 4ans et un belle médaille autour du cou. J’ai remis ça en espérant le refaire un jour ensemble.
    Bises portez vous bien

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s