13 Juin : Termas de Hualfin – Los nacimientos : 29 km (1 628 km)

Si vous avez déjà parcouru le blog de la VeLove Family, vous avez pu lire cette phrase « Chaque jour est une Aventure ! ». Et bien nous allons vous rapporter les Aventures du jour.

Après une nuit passée bien au fond de nos duvets, car il n’a pas fait bien chaud dans notre petite pièce, nous essayons de partir tôt pour cette journée de montagne qui s’annonce. Deux événements viendront changer le cours des évènements. Tout d’abord, il a fait encore plus froid que prévu cette nuit. Lorsque nous nous apprêtons à monter sur nos vélos vers 8h00 , le compteur annonce encore un – 6°. Résultat : ce qui restait d’eau dans nos gourdes est gelé et la seule canalisation à disposition l’est également. Deuxième événement : notre première crevaison. Une épine perfide a délicatement dégonflé la roue avant du Pino blanc pendant la nuit. Alors que nous étions prêts à partir avec entrain, nous voilà à changer la chambre à air… par -6° ! Forcément l’enthousiasme prend également un coup de froid.

Nous rejoignons la « ruta 40 » par le chemin en ripio et prenons le temps de faire quelques prises de vue dans ce paysage ocre au soleil levant.

Hualfin, le premier village, est à 7 km. Il est en contrebas de la « 40 » et nous hésitons donc à y descendre pour aller nous ravitailler en eau. Nous ne savons pas ce que nous allons pouvoir trouver plus haut et optons pour la descente , même si elle appellera une remontée. Nous arrivons devant un collège. Il y a une belle animation. Nous nous approchons afin de demander de l’eau et sommes pris en quelques minutes dans une spirale féerique. Le cross annuel du collège va partir dans quelques minutes. Le Directeur vient à notre rencontre et est tellement surpris et ravi de notre présence qu’il nous demande d’ouvrir la première course de deux kilometres. Nous voilà donc à sprinter pendant deux kilomètres afin de précéder de jeunes adolescents déchaînés.

Une fois arrivés et tellement heureux de l’animation supplémentaire que notre présence a pu engendrer, le Directeur nous propose d’ouvrir également la course de 5 km des 4ème et 3ème. Nous voilà donc repartis dans un parcours alternant asphalte et ripio avec, pour le plaisir, un passage à gué. Heureusement, même si nous luttons dans les passages difficiles pour tenir la cadence, les descentes sont à notre avantage et nous arrivons à reprendre quelques dizaines de mètres aux premiers qui courent entre 16 et 17 km/h.

A l’arrivée « Nuestros Amigos de Francia » comme nous appelle désormais le Directeur au micro qu’il manie tel un DJ arranguant la foule, sont invités à remettre les médailles aux vainqueurs. Naïa ne se fera d’ailleurs pas prier pour s’exécuter dans ce rôle . Sa petite taille amène les athlètes à se pencher au ras du sol devant les encouragements et les rires de la foule surchauffée.

Nous sommes ensuite entraînés dans la grande salle commune où l’on nous invite à partager le repas avec les élèves et les professeurs. De grandes tablées, une ambiance très bon enfant où les élèves donnent de la voix pour mettre en avant leurs classes, le tout sous la houlette musicale du Directeur assis derrière les platines. De grands moments de joie partagés avec tous ces élèves et le corps enseignant.  Des moments aussi inattendus qu’inoubliables… pour quelques litres d’eau !

Nous repartons en début d’après-midi et attaquons la montée. Le dernier village avant la zone désertique est en vue, il est déjà 16h00. Nous ne prendrons pas le risque de nous aventurer en altitude avec les températures annoncées. C’est un tout petit village mais il y a tout de même une école. Nous demandons s’il serait possible de nous y abriter pour la nuit. Quelques minutes plus tard, la réponse arrive de la Directrice. Pas de problème, nous pouvons nous installer dans le hall d’entrée mais il nous faudra attendre 19h00 que les derniers cours se terminent.

Un Professeur d’Anglais nous croise dans les couloirs et nous propose d’intervenir dans sa classe. Pendant près d’une heure nous alternerons entre la langue de Shakespeare et celle de Cervantes, répondant aux questions d’élèves fort studieux et de leur professeur enjoué.

La fin de la montée et la traversée de la zone inhabitée auront donc lieu demain mais ce soir, en nous couchant, nous avons vraiment l’impression d’avoir passé une belle journée… à l’école de la Vie !

PS : ce soir nous avons une pensée pour Jean Galiana, pour notre Ami Vincent et toute sa chère famille

Cet article a été publié dans Argentine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour 13 Juin : Termas de Hualfin – Los nacimientos : 29 km (1 628 km)

  1. Gaelle dit :

    Ce ciel est si magnifiquement bleu qu’on a du mal a croire qu’il fasse si froid ! Solstice d’hiver dans qq jours pour vous, c’est que le début !! Plein de 😘

    J'aime

  2. AYACHE (TURCAT) dit :

    -6•C et toujours en short!!! Bravo Pedro! Si tu veux, je claque des dents pour toi 😜!!!

    J'aime

  3. alice ferreira dit :

    Lalie Estéban , je ferais bien une partie de UNO avec vous …. !!!!!

    J'aime

  4. fvandermesse dit :

    « Des moments aussi inattendus qu’inoubliables… pour quelques litres d’eau »
    Tout est dit.
    Bravo à tous.

    J'aime

  5. BaBan dit :

    Ah les crevaisons !! elles me font penser à un certain Raid du Montatlhon où nous sommes arrivés à la lueur de nos frontales tard dans la nuit. Fort heureusement les collègues de l’intendance avaient gardé les saucisses au chaud. 👍 Ce qui me fait dire que vous devez passer des moments difficiles mais, ils sont toujours récompensés par de belles rencontres et de bons moments familiaux.
    Bises à vous 5
    Tschuss

    J'aime

  6. Anne-Laure dit :

    Quelle journée ! J’ai le sourire aux lèvres en vous lisant et en imaginant ces péripéties. Bonne route les voyageurs 🙂

    J'aime

  7. Maminou dit :

    Et ça continue encore et encore … wouahha que de péripéties qui se terminent toujours par des bras qui s’ouvrent … j’adore !! Ce sont ces difficultés, froid, fatigue, lignes droites interminables qui font encore plus apprécier ce « hasard » chaleureux que vous attirez par ce que vous êtes ! BRAVO et Bisous !

    J'aime

  8. Raymonde Garcia dit :

    Oui en effet, quelle journée ! Froide pour les corps mais tellement chaude pour les coeurs ! Quel bonheur de vous lire. Merci

    J'aime

  9. Delsahut Family dit :

    Que de rencontres magiques et inoubliables. Merci pour tous ces échanges chaleureux.
    Ce soir nous avons fait la fête du judo. L’année prochaine ce sera avec vous 😉

    PS : Antonin a rejoint le sol français ce soir. Tout va très bien. Dans l’attente de le retrouver à Douelle.

    J'aime

  10. jef46 dit :

    Saperlipopette ! Démarrer une journée par -6 en passant par des chronos départ arrêtés pour finir en bivouac entre 2 classes🤐 vous vivez des expériences en une journée que nous avons peines à réaliser en 1 année. Impressionnant. Bigs Bisous

    J'aime

  11. BéA dit :

    Finir ma journée avant de m’en aller dans les bras de Morphée, par un peu de lecture de votre journée passée. J’adore ! Roulez bien, roulez cool, et restez groupé.

    J'aime

  12. Ghislaine Bot dit :

    Bonjour , Au départ me suis dis » pfffffffff meme pas peur  » mais ils sont fous ..Et au jour d’aujourd’hui je me dis mais bravo d’une telle décision …Ca ne dois pas etre facile tous les jours et là chapeau ….J’adore voir le sourire dans les yeux de vos enfants …..Merci

    J'aime

  13. Loulou et Maguy Moretti dit :

    1628 km * 4 pneus = 6512 km, plus que le rayon de notre planète terre, et seulement une malheureuse petite épine de quelques mm. Vous êtes chanceux !
    Bon c’est vrai qu’une épine par -6° c’est moins drôle.
    Mais réparer une chambre à air par -6 et en short, c’est un exploit. Bravo Christophe !
    Bises à vous 5;

    J'aime

  14. Renée et Guy Depreux dit :

    Comme dit Renée : l’ocytocine coule dans vos veines. Vous lire et vous voir chaque jour est un vrai bonheur.

    J'aime

  15. montillet dit :

    Ces divers commentaires résument toutes mes pensées ! ! Nous sommes unanimes à vous accompagner d

    J'aime

  16. montillet dit :

    Ces divers commentaires résument toutes mes pensées ! ! Nous sommes unanimes à vous accompagner dans vos difficultés diverses chaque fois récompensées partout par l’accueil si chaleureux des habitants Bisous

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s