Naïa : 1 mois d’aventure

Naïa a 27 mois au début du voyage. Elle est trop petite pour raconter elle-même ses expériences et ses apprentissages mais nous nous régalons chaque jours de la voir évoluer si sereinement dans ce mode de vie un peu hors norme.

Elle semble complètement épanouie entourée de son papa, de sa maman et de ses deux modèles : Lalie et Esteban.

Dès le réveil, un grand sourire s’affiche sur son visage. Un p’tit bisou, un p’tit câlin et rapidement elle demande : « miam miam! » en montrant sa petite bouche. On range d’abord toutes les affaires! Alors elle va faire des caresses à Lalie pour la réveiller ou se faufile avec Esteban dans son duvet pour jouer à cache-cache.

Lalie et Esteban s’occupent beaucoup de Naïa, chacun à leur manière. Esteban essaie toujours de la faire rire. Lors du repas de midi dans la montée des Caracoles nous étions tous fatigués et avions un peu froid, installés dehors à 3000m d’altitude. Esteban a fait un peu le fou et Naïa est partie dans de grands éclats de rire, clairs et joyeux. Ca a redonné de l’énergie à toute la famille!

Des éclats de rire, il y en a tous les jours! Naïa imite beaucoup Lalie et ça provoque des situations cocasses. Lalie rit à une blague, quelques secondes après, sa petite soeur, qui n’a pas suivi la conversation, fait semblant de rire elle aussi. Lalie fait un « ahhh » d’appréciation après avoir bu une gorgée de jus de fruit bien frais… À la gorgée suivante, Naïa testera l’effet de ce bruitage de grande.

Un pause pipi? « Naïa aussi! »

On saute depuis un muret? « Naïa aussi! »

Nous lui avions appris à dire « 2 » quand elle a eu 2 ans. Ça reste la réponse qu’elle donne quand elle ne comprend pas la question. Souvent Esteban lui demande « Como te llamas? » et Naïa répond « Euh… 2! ».

Côté langage, Naïa sait se faire comprendre et aime s’exprimer! Son vocabulaire est encore limité mais évolue jour après jour. Elle y ajoute désormais quelques mots d’espagnol et dit « gracias » spontanément. Dans la cariole, elle chante (des chansons que nous ne connaissons pas), parle à sa poupée et encourage son papa et sa grande soeur : « Allez-allez ».

Quand on s’arrête elle demande « À y est? ».

Elle semble apprécier la vie au grand air. Quand nous sommes dans une maison elle demande souvent « Naïa dehors ». Ce qui la caractérise vraiment et qui nous surprend chaque fois, c’est son désir d’aider : à monter ou démonter la tente, à cuisiner, à porter les courses etc. « Aider » fait donc partie de ses mots favoris.

Nous craignions un peu que les couchers soient difficiles (l’expérience de l’été dernier avait été un peu compliquée en la matière : elle dormait beaucoup la journée dans la cariole et refusait de dormir le soir). Mais elle a grandi! Ses siestes dans la cariole sont moins fréquentes et plus courtes. Souvent juste après le repas c’est elle qui décide : « Naïa dodo ». Un p’tit bisou à tout le monde, et où que nous l’installions, elle s’en accommode : dans son petit lit dans la petite chambre de la tente, sur un matelas de grande posé par terre… il n’est pas rare qu’elle aille s’y installer toute seule!

Elle aime beaucoup tous les « wouf-wouf », les « cui-cui » et « poupoules » que l’on voit ici. Elle s’accroupit et tend la main aux premiers et court après les animaux ailés. Aux « mies » (fourmis) et mouches elles dit toujours « non, non non, mies! »

Elle n’est pas sauvage et fait très facilement des coucous ou des bisous aux personnes que l’on rencontre. Bien-sûr elle fait craquer tout le monde avec ses petits cheveux blonds, ses larges sourires et sa spontanéité.

A ses côtés, on a un capital sympathie assuré !

Cet article a été publié dans Argentine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Naïa : 1 mois d’aventure

  1. Michel BON dit :

    Très touchant ce portrait de Naia.
    Ça regorge d’amour.
    A l’image de la famille.
    Bisous

    J'aime

  2. Raymonde Garcia dit :

    C’est certain qu’avec Naïa avec vous, vous jouez gagnants ! et les 2 grands aussi ! Avec les enfants, pas de barrières, pas de préjugés. Même la langue différente n’en n’est pas une ! Profitez et encore merci. Je sais je me répète…
    Bises à tous les 5.

    J'aime

  3. BaBan dit :

    Cro mimi 😀😘😘

    J'aime

  4. alice ferreira dit :

    Quand on voit son sourire on ne doute pas un instant du capital sympathie que vous déclenchez…..Je connais plus les deux grands et j avoue qu avec Lalie ce fut une histoire d amour et d amitié qui me comble de joie ….Merci a vous Valerie et Christophe !!!!
    Bonne continuation a tous …..!!

    J'aime

  5. FRANCOISE LAVERNHE dit :

    Ah oui votre Naia a de sacrées compétences !…Travaillant au quotidien auprès de très jeunes enfants c est sur qu elle fait preuve d une capacité d adaptation impressionnante sous le regard bienveillant de Lalie et Esteban, ses repères au quotidien.
    Bel exemple de complicité. …

    J'aime

  6. nounou dit :

    oh oui! Naia,je la retrouve bien là! quel enfant adorable et toujours prête à aider,elle aidait déjà sa nounou, gros bisous à vous cinq!

    J'aime

  7. jef46 dit :

    Naïa enfant crevette au sourire conquérant, enfant de la vie et des cités d’or. Ambassadrice d’un futur possible. Bien épaulée par Lalie et Esteban, elle s’épanouie pour mieux aider à son tour. Toute la philosophie de la team Vélovefamily. Bigs bisous

    J'aime

  8. fvandermesse dit :

    « Craquant » votre récit de ce jour.
    Je disais il y a quelques heures que je voyais Naïa grandir chaque jour.. Vous le confirmez par de nombreux exemples très touchants.
    La proximité et la complicité de Lalie et d’Esteban, révélées sur les photos de ce mois dernier, sont pour elle exceptionnelles.Bravo Lalie Bravo Esteban.

    J'aime

  9. titi dit :

    Pour le réveil c est pareil quand Ardèche hein ! NAIA.
    Tu vas m’apprendre à parler Espagnol NAIA ????????????
    GROS BISOUS:)
    Vous me manquez beaucoup, mais j’attends de vos nouvelles tous les jours avec impatience.

    J'aime

  10. La famille Delsahut dit :

    Quel sourire extraordinaire qui donne envie de la croquer.
    Elle e un bel exemple avec son frère et sa soeur qui eux même ont celui de vous les parents.
    Elle va s’épanouir et grandir encore plus vite que Lalie et Esteban..
    Entraide est une des valeurs du judo, vous êtes déjà des grands maîtres en la matière.
    Bises à vous 5

    J'aime

  11. Maminou dit :

    Vous lire me donne les larmes aux yeux particulièrement en lisant votre bel article sur Naïa et son frère et sa sœur … trop touchant, mais tellement elle, tellement eux … tellement vrai ! Vais me coucher avec ces images et ces mots dans la ma tête et ainsi serai avec vous dans mes rêves ! Bisous à tout de suite !

    Aimé par 1 personne

  12. Raymonde Garcia dit :

    Trop touchant également votre commentaire ! Moi qui ai des petits-enfants de l’autre côté de l’océan, je comprends ô combien vos larmes aux yeux qui rejoignent les miennes.

    J'aime

  13. licorne dit :

    c’est très émouvant de vous lire surtout le passage de Naia as tu trouvé beaucoup d’animaux?

    J'aime

  14. montillet dit :

    J’adhère à tous les commentaires ci-dessus ! ! et je suis toujours aussi fière d’être votre grand’mam’.

    Aimé par 1 personne

  15. Mumu dit :

    ♡♡♡♡♡

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s