24 Mai : Vallecito – Bermejo : 39 km (827 km)

Au petit matin, nous posons notre nappe orange, qui nous sert de table de voyage, au soleil afin de pouvoir débuter la journée par un bon petit déjeuner. Un petit voisin que nous avions rencontré hier ne tarde pas à faire son apparition. Naïa se lève et, avec toute la détermination qui la caractérise, le prend par la main et l’amène se promener aux alentours.

La propriétaire de la chambre que nous avons louée est touchée de les voir main dans la main et se prend d’affection pour notre voyage familial. Lorsque nous lui montrons la phrase inscrite sur la manche de notre t-shirt elle en a les larmes aux yeux et nous demande de la prendre en photo (pour l’envoyer à ses amies via Facebook…). Elle revient quelques minutes plus tard avec une poignée de porte-clefs de la Difunta Correa. « Gardez-en un pour vous et offrez les autres aux voyageurs que vous rencontrerez ! ».

Nous en accrochons un à côté du Saint Christophe que nous ont offert Martine et Michel lors du départ et tombons dans les bras les uns des autres. Elle prie pour nous et nous transmet sa force. Bien que nous soyons plein de doutes sur nos croyances nous respectons et admirons ces personnes qui propagent les valeurs de fraternité et de solidarité portées par la religion.

Le parcours cycliste du jour consiste, en grande partie, en une longue ligne droite (+ de 32 km !) et un paysage qui ne varie pas beaucoup de chaque côté de la route. De temps en temps un vol de perruches parcoure le ciel. Elles sont superbes et balayent le  bleu azur de leurs ailes vert émeraude.

Nous nous arrêtons à Bermejo, petit village également connu pour accueillir un sanctuaire, celui de San Expedito. Nous installons notre tente sur une zone destinée à accueillir les amateurs d’asados (il y a un gros barbecue tous les 5 mètres), déjeunons et repartons à pied vers le centre. Nous arrivons devant l’école  . Face à notre étonnement de voir tous les écoliers déguisés, on nous invite à rentrer pour assister au spectacle. Demain, 25 Mai, c’est la fête nationale ! Poésies, chants et danses constituent une ode à la patrie… et à la liberté.

Les villageois sont intrigués par notre présence et nous invitent à participer à une petite procession sur la place principale. Les enfants se font très rapidement des copains et des copines. Ça joue, ça essaye de se comprendre et il y a partout de larges sourires. Nous voilà tous à échanger avec ces sympathiques habitants qui nous accueillent avec,  une fois encore, beaucoup de chaleur. Ils insisteront pour que nous repartions de cette petite manifestation avec quelques paquets de fruits secs et des douceurs locales.

Nous aimons ces temps d’immersion qu’offre le voyage à vélo. Intemporels, inattendus !

Cet article a été publié dans Argentine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour 24 Mai : Vallecito – Bermejo : 39 km (827 km)

  1. marie bardet dit :

    toute la magie des voyages avec des enfants

    J'aime

  2. jef46 dit :

    Encore un témoignage en phase avec votre quête ! Et toujours ces couleurs magnifiques. Bigs bisous

    J'aime

  3. Maminou dit :

    C’est vrai, les enfants par leur spontanéité naturelle ouvrent toutes les portes, et vous, les adultes avec votre cœur, votre ouverture, votre véritable envie de partage, vous finalisez cette alchimie … et tous les jours vous nous prouvez que les choses les plus simples amènent du bonheur ! MERCI

    J'aime

  4. Raymonde Garcia dit :

    Savoir donner et recevoir, voilà la clé ! Vous avez tout compris. Merci de partager ces moments avec nous. Nous recevons beaucoup de vous pour le moment sans rien donner en échange, si ce n’est nos voeux de bonne route ! Bises

    J'aime

  5. Un bonjour à toute la famille et merci de ce récit. Peut-on avoir un rendez-vous pour une liaison radiophonique pour nos auditeurs? Je vous souhaite une bonne route et j’espère que garderez un contacte avec les gens. Mon amitié Pascal

    J'aime

  6. fvandermesse dit :

    Photos touchantes qui signent une réelle immersion .
    Bravos et mercis .Notre amitié vous accompagne chaque jour.
    Françoise.

    J'aime

  7. Anabel Plumey dit :

    Les enfants sont tous beau, au delà des frontières et des cultures l’HOMME est beau.
    De trés belles rencontres avec sympathie et amour du prochain,
    peu importe les croyances, effectivement, c’est l’amour et le partage qui sont primordiaux et qui donnent un sens à la vie de chacun.
    un grand merci pour ce blog,
    bonne route et bonnes rencontres.

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s