18 Mai : Mendoza

Nous essayons de laisser chacun dormir autant que possible ce matin. Aussi incroyable que cela puisse paraître nous nous sentons plus fatigués aujourd’hui que lorsque nous nous sommes levés ces derniers jours. Peut-être le coucher tardif d’hier soir en connaissant la possibilité à venir d’une grasse matinée ? Peut-être la résultante de cette semaine de plein air intensive ? Peut-être un peu des deux…

Plusieurs objectifs ce matin : trouver une laverie pour s’occuper du sac de linge sale qui s’est accumulé depuis Santiago (ça c’est fait !), trouver de nouvelles vis un peu plus longues pour le porte-bagage du pino blanc qui ont tendance à s’élever en raison d’un filetage qui devient défaillant (ça c’est fait !), trouver des piles pour les capteurs des compteurs car nous avions changé les piles des compteurs avant de partir mais les capteurs nous faisaient quelques caprices (ça c’est fait !), vérifier toutes les vis des deux vélos et recoudre la toile de la carriole (ça aussi c’est fait !), laisser du temps à Esteban et Lalie pour écrire puis taper un petit article et prolonger par quelques exercices de maths (c’est fait en grande partie, nous poursuivrons quelques exercices demain…), le tout en prenant du temps pour parcourir quelques parcs de jeux de la ville pour permettre aux grands de se défouler tout en surveillant Naïa qui veut faire chaque exercice effectué par ses aînés.

Il nous reste encore à répondre à de nombreux mails, à se pencher sur notre appareil photo numérique qui ne fait pas le point quand on zoom (pas pratique pour photographier les animaux!) et à prendre du temps pour mettre en place un outil de cartographie sur le blog. Apparemment c’est plus simple sur wordpress.org que sur wordpress.com et de mettre une carte statique qu’itinerante mais nous allons essayer de tester les pistes que vous nous avez indiquées et vous tiendrons informés.

Après les devoirs de l’après-midi, nous repartons dans le centre de Mendoza pour savourer quelques glaces proposées par l’une des innombrables « heladeria » de la ville. Nous observons avec curiosité l’animation des ces grandes artères commerciales qui sont un parfait contraste avec les paysages parfois désertiques que nous avons traversés il y a quelques jours.

Un petit jeu en partageant l’apéritif, quelques pâtes améliorées et nous voici prêts pour une nouvelle nuit de repos. Demain ce devrait être Musée et rencontre d’une famille Argentine…

Ce soir, nous avons une pensée pour notre Ami Didier qui met un terme aujourd’hui à une carrière dans le médico-social aussi exemplaire que mobilisatrice. Des valeurs fortes et des convictions qu’il a su partager et dont Christophe s’est nourri à ses côtés pendant toutes ces belles années de collaboration. À bientôt sur le chemin du Monde….

Cet article a été publié dans Argentine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour 18 Mai : Mendoza

  1. Loulou et Maguy Moretti dit :

    Les vis qui se dévissent sans y être autorisées !!
    Si j’ai bien compris ce n’est pas encore un problème, mais ça n’en est pas loin. Alors si ça peut vous être utile, une goutte de vernis à ongles sous la tête de la vis avant de la bloquer, suffit pour la freiner.
    Avec vos messages nous avons l’impression, non pas d’être sur la route avec vous, mais d’assister à la projection d’un film.
    Bravo et bonne route.

    J'aime

  2. jef46 dit :

    Un arrêt logistique qui remplit sa mission ! Bravo la team. Super conseil du vernis ! Pour l’af de l’objectif vérifiez les contacts boîtier/obj en les nettoyant et voir si la nappe est en bon état. Sinon une bascule en manuel peut relancer l’af. Si choc voir bruit pignon 🤔. Je suis toujours autant bleuffé par la qualité et le choix des clichés qui illustrent vis récits. Bigs bisous

    J'aime

  3. titi dit :

    NAIA N’AURA PLUS D’ AIR

    J'aime

    • velovefamily dit :

      Coucou Titi! Hi hi ton message m’a bien fait rire! Si si t’inquiète ta p’tite Nana a tout l’air nécessaire 😉 mais des risques en moins en recousant la moustiquaire d’accueillir un insecte ou un caillou dans la cariole en pleine descente. Tu sais avec quoi je l’ai cousu? Du fil de chirurgie donné par Raoul le vétérinaire de Los Andes! Dommage : je n’en avais que 2 et j’ai du faire les autres trous au fil blanc… c’est moins discret mais ça devrait plaire à Naïa. Bisous super titi

      Aimé par 1 personne

  4. Raymonde Garcia dit :

    Bravo à tous les 5 pour la réactivité ! y compris à Naïa car, sans elle et ses « miam miam », vous sauteriez un repas (de midi) ! Pauvres gosses !!!
    Profitez bien de cette belle pause.

    J'aime

  5. La famille Delsahut dit :

    Vous êtes toujours opérationnels. Les cours de couture, de mécanique et votre bon sens vous permettent à chaque fois de relever vos défis.
    Une famille formidable qui nous permet de suivre notre « série aventures » préférée. Vous n’avez rien à envier à Netflix, vous vous êtes bien réels, aucun trucages ni effets spéciaux.
    Encore merci à vous

    J'aime

  6. fvandermesse dit :

    Le repas partagé ce samedi dans la famille Argentine va vous ouvrir un espace de nouvelles découvertes et de relations chaleureuses. Bonne journée.
    Merci pour la « fenêtre » que vous nous offrez quotidiennement.
    Bises à tous les cinq.

    J'aime

  7. Jean-Louis Bonnet dit :

    Bonjour à vous cinq,
    Chaque matin, la première chose que nous faisons, c’est de regarder si vous avez pu « poster » le déroulement de votre journée.
    Nous sommes chaque jour un peu plus admiratifs face à ce que vous accomplissez depuis 3 semaines ; bravo de savoir repousser aussi loin vos limites et merci pour les superbes photos qui nous permettent de partager les magnifiques paysages qui vous entourent !
    Didier a eu, hier soir, une très belle « sortie » de vie professionnelle -grandement méritée- et vous étiez présents : cités dans les discours et au coeur de quelques conversations lors de la partie conviviale de cette soirée de départ à la retraite.
    Bonne poursuite, bon courage et gros bisous à vous cinq.
    Cathy et Jean-Louis.

    J'aime

    • velovefamily dit :

      Bonjour à vous deux,

      Merci pour ce message chaleureux et affectueux. Merci également à toi Jean-Louis d’avoir été présent aux côtés de Didier vendredi soir. Nous étions avec vous tous par la pensée.
      Nous reprenons la route dans quelques minutes.
      Nous vous embrassons,

      La VeLove Family

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s