2 Mai : Montech – Roquettes : 64 km (total : 156 km)

La nuit fut fraîche et il nous faudra quelques heures pour réchauffer nos corps endoloris par des températures bien basses pour la saison.

Heureusement c’est un vrai soleil printanier qui nous accompagnera toute la journée, formant sur nos peaux non encore tannées par la vie au grand air, des stigmates rougeoyants.

Sur la piste cyclable qui emprunte l’ancien chemin de halage, nous prenons notre temps. Nous en profitons pour discuter et pour offrir à Naïa une quinzaine de kilomètres à l’avant du tandem, confortablement assise sur les genoux de sa grande sœur. Le papa, à l’arrière, ne cesse de se délecter en observant ses deux filles commentant  ce qui les entoure tout en s’offrant de tendres caresses.

IMG-20180502-WA0004.jpg20180502_121748.jpg20180502_131209.jpg20180502_220603.jpgUne pause déjeuner au bord d’une écluse sera l’occasion d’expliquer ce système ingénieux facilitant la navigation. Le passage successif de deux embarcations permettant d’allier la théorie à la pratique.

 

 

 

La traversée de Toulouse contrastera avec ces heures passées le long du canal en toute sécurité. Pistes cyclables en partie effacées, chauffeurs impatients et nombreux véhicules stationnés sur les bandes cyclables existantes rendront cette traversée urbaine complexe et épuisante.

Il nous faut rejoindre le village de Roquettes, situé à une quinzaine de kilomètres au sud (proche d’I..A, pour les habitués). Nous arrivons en fin d’après-midi chez Sandrine, une cousine, et profitons d’un véhicule pour rallier le magasin « Cyclable » de Colomiers ou nous espérons faire réparer la pièce usée du moyeu Rohloff du pino blanc. La pièce, envoyée d’Allemagne n’est toujours pas arrivée. Il nous reste encore quelques heures avant d’emballer les vélos, autant d’heures qui forment des minutes d’espoir…

Cet article a été publié dans France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour 2 Mai : Montech – Roquettes : 64 km (total : 156 km)

  1. Laurent Pagès dit :

    Bonjour, Vous avancez bien, bravo. J’espère que vous pourrez réparer à le moyeu sans devoir le changer.

    J'aime

  2. vbaltiplano dit :

    Coucou la petite famille!
    Ravi de voir que vous êtes presque prêt pour la grande traversée transatlantique!
    De mon côté je suis bien arrivé ce matin à Santiago et, avec un immense soulagement, mes affaires également.
    Je ne sais pas encore si je pars vendredi depuis Los Andes, ou si je passe à Concon sur la côte chilienne avant le vrai départ à vélo, au plus tard Dimanche.
    La nuit porte conseil!
    Je pense à vous, j’espère que le vol se passera bien pour tous et que vous parviendrez à dormir mieux que moi 🙂

    J'aime

  3. jef46 dit :

    Ohhh Toulouse. … Un torrent de voitures déferle dans tes rues… Et Vélovefamilyyyyyyyyyy qui se fraye un chemin dans ta villllleeeee rose…. Allez bientôt ka quiétude des grands espaces. Big bisous.

    J'aime

  4. fvandermesse dit :

    Espoir….Espoir… partagé avec vous.

    J'aime

  5. On croise les doigts pour la pièce du Pino !

    J'aime

  6. Gérard Giordano dit :

    Bonjour à tous,

    Content de vous savoir arrivés à Toulouse après ces premiers kilomètres depuis Luzech. Je vous envois des ondes positives en souhaitant que la pièce pour le Pino blanc sera livrée à temps pour opérer la réparation attendue…
    Comme pour vous, ici Figeac est baigné de soleil malgré des températures froides….
    L’écriture de la réponse à l’appel à candidature remplie pleinement les heures passées au bureau et permettent de finaliser le projet… Le temps file vite mais nous serons au rendez-vous et dans les temps.
    Belles journées toulousaines avant votre envol vers Santiago.
    Bises du Quercy.
    GGio

    J'aime

  7. titi dit :

    TITI
    Naia fait déjà du vélo Lalie
    pour la pièce bonne chance

    J'aime

  8. MUR dit :

    Passionné de cyclisme, je suis avec passion votre périple, que de souvenirs vous ferez partager à vos enfants et à nous tous. Je me régale à lire vos récits, ayant à une moindre mesure fait vivre à un non voyant en tandem le tour de la chaîne des Pyrénées de l’Atlantique à l’Océan côté Français et Espagnol, en totale autonomie comme vous. 20 ans après on en parle encore tellement cela a marqué nos esprits et reste un rêve réalisé. Bonne route.

    J'aime

  9. Raymonde Garcia dit :

    Bonne chance pour la pièce ! Espérons qu’elle arrivera à temps, vous permettant une plus grande sérénité pour la suite… Un petit bonjour aux habitants de Roquettes, où nous avons des amis. Bonne dernière journée et nuit en terre française avant le grand saut (vol).

    J'aime

  10. Nathalie dit :

    Youpi !

    J'aime

  11. Gérard BESSIERE dit :

    Chers Valérie, Christophe, Lalie, Estéban,Naïa,

    Merci de nous permettre de vous suivre. Nous sommes nombreux à vous accompagner, plus nombreux encore que le jour émouvant de votre départ. J’espère que la pièce attendue d’Allemagne est arrivée. Demain le ciel s’ouvre… L’affection du Papy du Quercy sera avec vous. Plein de bises dans l’avion. Gérard

    J'aime

  12. Renée et Guy Depreux dit :

    Que d’expériences pour vos enfants, que de bonheur pour vous parents.
    Pour l’avoir vérifié : Nuits sous tente par 4 à 8° ( Cap Nord en mai ) le port d’un bonnet de nuit permet de sauvegarder beaucoup de calories. Nos anciens n’avaient pas tort……
    Bises de nous deux à vous partager.
    Renée et Guy

    J'aime

    • velovefamily dit :

      Merci à vous deux. Effectivement bonnet et chaussettes c’est pas très glamour mais c’est bien efficace !
      Nous nous prépareront ainsi pour les nuits fraîches.
      On vous embrasse,

      La VeLove Family

      J'aime

  13. Roger et georgette GOUZOU dit :

    Espérons que la pièce défectueuse aura été réparée aujourd’hui et qu’après une bonne nuit , vous allez prendre sereinement votre envol demain. Nous vous accompagnerons tout au long de ce périple au travers de vos photos et de vos récits que nous lisons avec beaucoup de plaisir. Merci de nous faire partager cette belle aventure. Bises à chacun.

    J'aime

  14. Karine dit :

    C’est dingue tout ce que l’on découvre en vous suivant. Grâce à vous, j’associerai désormais « Pino blanc » à un vélo et non à un breuvage… (phonétiquement, ça marche).
    Je croise les doigts moi aussi pour la pièce que vous attendez et je vous envoie plein de chaleur pour la nuit. Biz

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s